Angines et cystites : prise en charge directe en pharmacie

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°27 - 10 juillet 2024
Information dentaire

Un décret et deux arrêtés, concernant les modalités de délivrance et la tarification, publiés au Journal officiel du 18 juin, autorisent les pharmaciens d’officine à délivrer directement, sans ordonnance, des antibiotiques en cas de test rapide d’orientation diagnostique (Trod) positif pour l’angine bactérienne et la cystite. Ces trois textes posent un cadre strict. Seuls les pharmaciens formés sont autorisés à effectuer ces délivrances. Les enfants de moins de 10 ans ne sont pas concernés par le test angine et, s’agissant de la cystite, la prise en charge concerne les patientes âgées de 16 à 65 ans, sous réserve qu’elles ne présentent pas de « critères d’exclusion » ou de « signes de gravité ».

Pour réaliser ces tests, les pharmaciens devront disposer de locaux adaptés (espace de confidentialité, sanitaires permettant d’assurer la réalisation du Trod cystite dans le respect des règles d’hygiène, point d’eau pour le lavage des mains, etc.). La rémunération est de 10 euros en cas de test négatif et 15 euros en cas de Trod positif donnant lieu à une dispensation. Le pharmacien doit remettre au patient une attestation comportant la dénomination du médicament, la posologie et la durée du traitement. Ces possibilités de délivrance directes offertes aux officinaux ont été adoptées dans le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2024 voté par le Parlement fin 2023.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Alcool : addiction mondiale

En 2019, 2,6 millions de décès dans le monde ont été imputables à la consommation d’alcool, ce qui représente 4,7 % de...
Santé publique

La moitié des Français sont désormais en surpoids ou obèses

En 2024, 18,1 % des adultes, soit près de 10 millions de personnes, sont en situation d’obésité (IMC > 30), et 30,8 % en...
Santé publique

L’accès aux soins en campagne

« Besoin d’un médecin ? Suivez le bon chemin ». À moins d’un mois des Jeux Olympiques, le ministère de la Santé lance une...
Santé publique

Sevrage tabagique : les recommandations de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le 2 juillet des « Directives thérapeutiques cliniques pour le sevrage tabagique chez...
Santé publique

Se protéger de la coqueluche

Alors que depuis le début de l’année, la France compte déjà 17 décès dont 13 chez des enfants (12 nourrissons d’un à deux mois),...
Santé publique

Et pourquoi pas l’e-notice ?

Six Français sur dix se prononcent en faveur du développement des e-notices de médicament avec l’apposition d’un QR code sur...