Angoulême : une dentiste roumaine jugée pour mutilation et escroquerie

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Trois ans de prison, dont deux avec sursis et mise à l’épreuve, une obligation d’indemniser les parties civiles, 5 000 € d’amende et une interdiction d’exercer la profession de chirurgien-dentiste ont été requis à l’encontre d’une dentiste roumaine, qui comparaissait le 27 août devant le tribunal correctionnel d’Angoulême, rapporte l’édition de Sud-Ouestdu 29 août. Facturations d’actes fictifs pour un montant de 18 400 €, mutilations, extractions brutales ayant entraîné le malaise de patients…
 
Les charges retenues sont lourdes. « Ma cliente a consulté pour une petite incisive qui la faisait souffrir. La dentiste a alors entrepris une réfection complète de la dentition. Seules quatre dents resteront intactes… », a dénoncé une avocate lors de l’audience. « Chaque praticien a son diagnostic et administre son traitement », s’est défendu la praticienne. Jugement le 30 octobre.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie du cabinet

Salariés des cabinets dentaires : une prime d’ancienneté plus précoce et plus progressive

« Pour améliorer le pouvoir d’achat des salariés, continuer à valoriser leur fidélité à l’entreprise, et simplifier l’application de la prime...
Vie du cabinet

Les TPE fans de la PPV

En 2023, les entreprises ont versé 5,32 milliards d’euros via la Prime partage de la valeur (PPV, dite « prime Macron »), indiquent...
Vie du cabinet

Aspiration haut débit : utile face aux bioaérosols mais forte source d’inconforts

L’utilisation d’une aspiration haut débit au fauteuil est ressentie par les chirurgiens-dentistes et les assistant(e)s dentaires comme une protection plutôt...
Vie du cabinet

Des outils pour évaluer les risques professionnels dans les cabinets dentaires

Aménager les postes de travail, limiter la transmission des agents infectieux, prévenir les risques de chute, limiter les risques d’exposition...
Vie du cabinet

L’amortisseur électricité reconduit pour les TPE

Pour limiter les conséquences de l’augmentation des prix sur leur facture d’électricité pour l’ensemble de l’année 2024 (du 1er janvier...
Vie du cabinet

Le peu de perspectives professionnelles entache la bonne qualité de vie au travail ressentie par les salariés des cabinets dentaires

« 68 % des salariés des cabinets dentaires ont un bon ressenti de leur qualité de vie au travail »,...