Armatures en zircone : peut-on sabler ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Le sablage de l’intrados et de l’extrados de zircone tétragonale polycristalline yttriée (Y-TPZ) est utilisé pour améliorer la liaison avec la céramique cosmétique et accroître la surface pour le scellement. Cependant, le sablage introduit des défauts de surface agissant comme des concentrateurs de contrainte et pouvant compromettre la résistance mécanique.

Le but de cette étude était d’explorer les effets du sablage et du traitement thermique sur la microstructure, la résistance à la flexion bi-axiale et la fiabilité de la zircone Y-TPZ avant émaillage et scellement.

Quarante-huit disques (15 mm de diamètre et 0,5 mm d’épaisseur) de zircone Y-TPZ ont été répartis en 6 groupes. Trois modalités de traitement ont été appliquées à la face supérieure correspondant à l’extrados (sablage, sablage suivi d’un traitement thermique et témoin sans traitement) et deux à la face inférieure correspondant à l’intrados (sablage et témoin sans traitement) afin de mimer les processus visant à l’émaillage et au scellement. Le sablage a été réalisé à l’alumine de granularité 110 µm. La résistance à la fracture a été évaluée avec un test de flexion bi-axial : le dessus faisant face au piston et le dessous supporté par trois pointeaux. Les résultats ont été statistiquement traités par analyse de variance. Les surfaces traitées et fracturées ont été observées au microscope électronique à balayage. Le contenu relatif de la phase monoclinique a été quantifié par diffraction aux rayons X.

Le groupe présentant une surface sablée sur la face inférieure présentait une résistance à la flexion majorée par rapport au groupe témoin (p < 0,001). Les images des échantillons sablés montraient une surface rugueuse et irrégulière. La fracture était initiée du côté en tension, opposé à l’application de la force. Aucune différence n’a été observée entre les trois groupes pour le traitement de la surface supérieure.

Dans les limites de cette étude in vitro, les résultats suggèrent que le sablage de l’intrados d’armatures en zircone Y-TZP accroît la résistance à la flexion, alors qu’il est sans effet sur la résistance au niveau de l’extrados.


Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lichen plan buccal et curcuma, quelle efficacité ?

Qui n’a pas entendu parler des vertus thérapeutiques du « curcuma » ? Il est vrai que la méfiance reste le premier sentiment...
Revue de presse

Maintenance implantaire et prévention des péri-implantites

La péri-implantite est le cauchemar récurrent des implantologistes et des praticiens prothésistes. Lorsqu’elle conduit à la perte de l’implant, c’est...
Revue de presse

Un outil dans le suivi clinique des patients atteints de pemphigoïde cicatricielle

Les maladies bulleuses auto-immunes sont des maladies rares. La signature clinique de cette réaction auto-immune résulte dans la formation de...
Revue de presse

Quelle efficacité de l’hypnose médicale pour soulager la douleur ?

La douleur, sous toutes ses formes (aiguë, chronique, cancéreuse ou non), affecte à peu près 1,5 milliard d’adultes dans le monde...
Revue de presse

Comment l’empathie permet de moduler l’intensité de la douleur ?

Une question particulièrement importante concernant la relation de soin est de comprendre comment le comportement des soignants peut influencer les...
Revue de presse

Cellulites cervico-faciales et hospitalisation d’urgence

Parmi toutes les urgences, la cellulite faciale est de celles que l’on ne doit jamais refuser ni négliger car son...