Assis 7 heures/24 par jour

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Les Européens restent assis en moyenne 7h26 par jour selon une étude de l’association Attitude Prévention (créée par la Fédération des sociétés d’assurance) réalisée dans huit pays de l’Union européenne auprès de 4 000 personnes et publiée le 29 mai.
 
Les Français, eux, restent assis en moyenne 7h24 par jour. Nous faisons mieux que les Britanniques (8h13), mais moins bien les Néerlandais (6h13) et les Finnois (5h50), les moins sédentaires. 72 % des personnes interrogées ignorent les risques de santé associés à la sédentarité : obésité, maladies cardiovasculaires, diabète, dépression, anxiété et cancers. La sédentarité serait à l’origine de 600 000 décès par an en Europe selon l’OMS.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Article réservé à nos abonnés Risques sanitaires des JO 2024 vus par l’infectiologue : tout est prévu, sauf l’imprévisible ?

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) du 26 juillet au 8 septembre 2024 en France, premiers jeux de l’ère post-Covid, provoquera...
Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...