Baisse du tabagisme mondial : une première !

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°3 - 22 janvier 2020
Information dentaire

Pour la première fois, le nombre d’êtres humains consommant du tabac diminue dans le monde, selon un rapport de l’OMS publié le 19 décembre. Depuis près de vingt ans, le nombre total de fumeurs a diminué d’environ 60 millions, passant de 1,397 milliard en 2000 à 1,337 milliard en 2018.

« Cette baisse de la consommation constitue un tournant dans la lutte contre le tabagisme, commente Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Pour la première fois, nous observons une baisse, due à l’attitude plus ferme des gouvernements face à l’industrie du tabac. L’OMS continuera de collaborer étroitement avec les pays pour que cette nouvelle tendance soit maintenue. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

En finir avec les idées reçues sur le coronavirus

L’urine des enfants peut-elle protéger contre le nouveau coronavirus ? 😳 Pour en finir les idées reçues, l’OMS répond aux...
Santé publique

Le Selfcare en panne

« Alors que le marché du Selfcare (automédication + compléments alimentaires + dispositifs médicaux) a connu jusqu’en 2016 une constante progression et représente aujourd’hui...
Santé publique

Polémique autour de la vente en ligne de médicaments

« Amazon, ce n’est pas la vision du gouvernement. Nous ne souhaitons pas que des plateformes vendent des médicaments comme on vend des livres, a...
Santé publique

Coronavirus : les ressources du Net

Entre fake news et sensationnalisme, comment trouver les bonnes informations sur ce qu’est précisément ce nouveau coronavirus (causes, symptômes, transmission,...
Santé publique

Déjà 22 morts… Et ce n’est pas le coronavirus

Non, c’est la grippe. Depuis le 4 novembre 2019, 244 cas graves de grippe ont été signalés et 22 personnes...
Santé publique

Île-de-France : le renoncement aux soins est d’abord lié aux difficultés d’accès aux praticiens

Quatre Franciliens sur dix (44 %) déclarent avoir déjà dû renoncer à des soins pour des difficultés à obtenir un rendez-vous...