Biofilm et matériau de restauration

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Le passage de l’état sain à l’état pathologique, carie ou maladie parodontale, dépend de plusieurs paramètres liés à l’hôte (risque carieux, flux salivaire, capacité tampon de la salive), de l’alimentation et du biofilm. De nombreuses études ont montré la forte implication du saccharose dans le développement d’un biofilm cariogène. Ainsi, le saccharose permet l’accroissement de la proportion d’espèces pathogènes (S. mutans et Lactobacillus) en modifiant l’équilibre du biofilm, réduisant le pH, et donc devenant un carbohydrate fermentescible, et sert aussi de substrat pour la synthèse du glucane par glycotransférase de S. mutans. Il est intéressant de déterminer si le biofilm est dépendant du matériau de restauration employé.
Cinq disques de différents matériaux (céramique, composite, verre-ionomère classique et modifié par adjonction de résine et amalgame) ont été placés dans un support palatin, dans un milieu rendu cariogène par absorption d’une solution de saccharose à 20 % 10 fois par jour. À 7 jours, le biofilm a été analysé par microscope à balayage laser confocal : analyse descriptive de la viabilité cellulaire et de l’architecture, et analyse quantitative par un logiciel COMSTAT de la surface, du volume, de l’épaisseur moyenne et maximale et de la rugosité.
Les résultats ne montrent pas de différence quantitative entre les matériaux, mais, qualitativement, les ciments verre-ionomère et l’amalgame ont montré un nombre plus élevé de cellules non viables et de vides.
En conclusion, le biofilm observé sur les différents matériaux testés ne différait pas quantitativement, mais, qualitativement, on observait plus de cellules non viables et de vides sur les ciments verre-ionomère et l’amalgame que sur le composite et la céramique.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...