Bourgogne-Franche-Comté : l’ARS ferme un nouveau centre de santé dentaire

  • Publié le .
Information dentaire

Mêmes motifs, même punition. Après avoir fermé début juin et pour deux mois, le centre dentaire Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur, l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé le 7 juillet la fermeture, également pour deux mois, du centre Proxidentaire de Belfort pour les mêmes motifs.

Soit, « divers manquements », notamment, absence de qualification de certains personnels, non-respect de certaines règles d’hygiène et de prévention du risque infectieux (stérilisation et tri des déchets médicaux) et défaut de prévention du Covid-19 portant atteinte « à la sécurité des soins prodigués et à la sécurité des patients ».

« Ces défauts ont été relevés, alors même que l’association, qui gère également le centre Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur, dont l’activité a été suspendue le 9 juin, s’est engagée à des mesures correctives de mises en conformité », s’étonne l’ARS dans son communiqué de presse.

« On est considérés comme la concurrence par les chirurgiens-dentistes libéraux. Ils l’ont écrit partout, tous les syndicats de dentistes ont fait des publications pour dire qu’on était des charlatans car on est la seule structure de Bourgogne-Franche-Comté à faire les urgences sans rendez vous, on travaille le dimanche, le soir jusqu’a 20 heures, et ça ils le ne supportent pas », s’est défendu le président de l’association des centres Proxidentaire, le 7 juillet sur France Bleu Bourgogne-Franche-Comté, reprenant les même arguments que pour la première fermeture (👉 https://bit.ly/3xyaHhK)

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Régions

Normandie : la région, sans faculté dentaire, désertée, tente d’attirer les futurs praticiens

La Normandie est la région française la moins bien classée en terme de densité de chirurgiens-dentistes libéraux : elle plafonne à...
Régions

Pour attirer les jeunes chirurgiens-dentistes, le département de la Manche a plus d’un tour

Pour attirer chirurgiens-dentistes et médecins, le département de la Manche lance une campagne de communication. Il propose aux candidats à...
Régions

Pays-de-la-Loire : le recours au cabinet dentaire des personnes diabétiques reste « très insuffisant »

« Bien qu’en léger progrès depuis 10 ans, le recours au cabinet dentaire des personnes diabétiques reste très insuffisant », déplorent l’URPS...
Régions

Auvergne-Rhône-Alpes : les chirurgiens-dentistes veulent pouvoir effectuer des tests salivaires Covid sur les patients

Les chirurgiens-dentistes d’Auvergne-Rhône-Alpes, viennent d’organiser une première opération de dépistage de groupe avec des autotests salivaires oropharyngés, a fait savoir...