Brossage : deux fois par jour seulement

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Deux brossages de 2 minutes par jour avec un dentifrice fluoré, l’usage du fil dentaire le soir avant le coucher, une alimentation équilibrée évitant les aliments contenant des sucres cachés et les grignotages entre les repas, plus une visite annuelle chez le chirurgien-dentiste dès l’âge d’un an : voilà les nouvelles recommandations de l’UFSBD diffusées le 19 novembre. 

L’organisme rétrograde donc ces précédentes recommandations de trois brossages par jour pendant 3 minutes pour se « conformer aux données acquises de la science, à l’expérience clinique des praticiens, à l’état de santé des Français, aux stratégies d’appropriation des messages de santé et pour accompagner l’évolution des modes de vie et de consommation ».


Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Grippe : la campagne de vaccination prolongée

Alors que selon Santé publique France, le taux de consultation pour syndrome grippal est en nette augmentation (66 %) depuis fin décembre,...
Santé publique

Janvier sobre : et pourquoi pas en 2022 ?

Le #DryJanuaryFR est de retour. Le Défi de Janvier, c’est ultra-simple : ne pas boire une goutte d’alcool à partir de...
Santé publique

Antibiotiques : baisse de consommation « inédite » en 2020

àl’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre, les acteurs publics (gouvernement, ministère de la Santé, Santé...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Vive la vaccination !

Après avoir eu 66 millions d’épidémiologistes l’année dernière, la France compte 66 millions de vaccinologues, capables de donner des avis autorisés sur...
Santé publique

Alcool : testez-vous avec l’alcoomètre

En plus d’une campagne de communication jusqu’au 28 novembre, l’Assurance maladie lance « l’alcoomètre », un site internet qui permet de renseigner sa consommation d’alcool,...
Santé publique

Protoxyde d’azote : les intoxications en forte hausse

L’agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) alerte sur « très nette augmentation des cas d’intoxication » au protoxyde d’azote en 2020. Et...