Brossage biquotidien pour un Français sur deux seulement

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°15 - 13 avril 2022
Information dentaire

Seulement un Français sur deux se brosse les dents 2 fois par jour, un tiers se brossent la langue et un quart réalisent un nettoyage interdentaire quotidiennement, selon un sondage (questionnaire auto-administré) réalisé pour la marque GUM (Sunstar) en septembre 2021 auprès de 1 000 personnes.

Pourquoi font-ils si peu attention à leur hygiène bucco-dentaire selon eux ?

Ils oublient (32 %), ils vont directement au lit (21 %), sont trop pressés (18 %) ou estiment que « ce n’est pas le moment » (16 %). Malgré ces piètres comportements, seuls 23 % des sondés affirment avoir des caries, 16 % souffrir de problèmes de gencives et 11 % d’halitose.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Article réservé à nos abonnés Risques sanitaires des JO 2024 vus par l’infectiologue : tout est prévu, sauf l’imprévisible ?

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) du 26 juillet au 8 septembre 2024 en France, premiers jeux de l’ère post-Covid, provoquera...
Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...