C’est la vie qui écrit les pires histoires

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Dix nouvelles pour dépeindre notre société actuelle, le malaise et les peurs qu’elle peut faire naître en chacun d’entre nous. C’est ce que propose notre consœur Pascale Montagné-Bonnet dans son livre. Le style est moderne, incisif et les textes nous rappellent que la vie, si merveilleuse puisse-t-elle être, est aussi impitoyable. Ils décrivent la bascule de gens ordinaires, auteurs ou victimes d’actes de trahison, de vengeance, de violence ; ou se retrouvant dans des situations invraisemblables et parfois tristement drôles.
 
Un greffé du rein, une femme prête à se marier avec elle-même, une veuve piégée par un manipulateur… tous ces antihéros ont une incroyable histoire à raconter, et lorsque celle-ci commence bien nous attendons, fébriles, l’élément perturbateur.
 
Pascale Montagné-Bonnet, chirurgien-dentiste de profession, a toujours pris plaisir à raconter des « petites histoires ». Passionnée de psychothérapie et de philosophie, elle s’intéresse à la complexité des relations humaines et nous amène, ici, entre failles et troubles, ruptures et dérives, à réfléchir aux sentiments suscités par le mal de vivre contemporain.
 
Pour en savoir plus : https://www.amazon.fr/dp/1521758603?ref_=pe_870760_150889320 https://www.facebook.com/pascalemontagnebonnetofficielle/

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

À découvrir

Article réservé à nos abonnés Jean Hélion, l’abstrait dérouté par le déroulé de la vie

Droites lignes et retour de bâton Peut-on être un chantre majeur de l’abstraction dans les Années 30, proche de Mondrian, et revenir...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Ces liens que Lyon tisse au cœur du vivant

« Qu’un ami véritable est une douce chose »… La Fontaine a raison ; mais on dit aussi « qui aime bien...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Spécial Tendances – avril 2024

« On n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression… » Si le professionnalisme de l’équipe dentaire contribue pour...
À découvrir

Le dentiste faisait le Guignol

Canut comme ses parents, puis marchand forain, Laurent Mourguet, né à Lyon le 3 mars 1769, devient, à 24 ans, arracheur de dents. Le...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Copies qu’on forme

Ados et robots : demain la veille Comment les questions sur la formation de l’identité de genre, au fil de l’apprentissage...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Antoine Le Roux de La Fondée, le dernier élève-associé de Pierre Fauchard

Depuis son arrivée à Paris, Pierre Fauchard (1679-1761) habitait l’hôtel de l’Alliance, au 14 de la rue des Fossés-Saint-Germain ;...