Combien d’années pouvez-vous espérer vivre en bonne santé à partir de 65 ans ?

  • Publié le .
Information dentaire

Une femme de 65 ans peut espérer vivre 11,5 ans sans incapacité et 18,5 ans sans incapacité sévère ; un homme, 10,4 ans sans incapacité et 15,7 ans sans incapacité sévère, indique une étude de la Drees publiée le 2 décembre. « L’espérance de vie sans incapacité correspond au nombre d’années que peut espérer vivre une personne sans être limitée dans ses activités quotidiennes », explique le service statistiques du ministère de la Santé.

Contrairement aux données objectives de l’espérance de vie, cet indicateur est plus qualitatif. Sa construction nécessite, bien entendu de partir de données objectives, mais aussi de poser une question à un échantillon de 14 000 ménages représentatif : « êtes-vous limité depuis au moins six mois, à cause d’un problème de santé, dans les activités que les gens font habituellement ? ». « Les réponses permettent de distinguer les personnes souffrant de limitations fortes et donc de calculer également un indicateur d’espérance de vie sans incapacité sévère », selon la Drees.

Depuis 2008, l’espérance de vie sans incapacité à 65 ans a augmenté de 1 an et 6 mois pour les femmes et de 1 an et 8 mois pour les hommes. En France, l’espérance de vie sans incapacité à 65 ans est supérieure de 5 mois à la moyenne européenne.

L’espérance de vie sans incapacité à la naissance, qui tient compte de la survenue éventuelle d’incapacités tout au long de la vie a, elle, stagné entre 2008 et 2019 pour les femmes et s’établit à 64,6 ans. Pour les hommes, elle a augmenté de 1 an sur la même période à 63,7 ans.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

UFSBD, coopération franco-marocaine

L’UFSBD et son homologue marocain, l’Association marocaine de prévention bucco-dentaire (AMPBD) ont signé une convention de coopération fin novembre. Objectifs notamment : un partage...
Santé publique

Grippe : la campagne de vaccination prolongée

Alors que selon Santé publique France, le taux de consultation pour syndrome grippal est en nette augmentation (66 %) depuis fin décembre,...
Santé publique

Janvier sobre : et pourquoi pas en 2022 ?

Le #DryJanuaryFR est de retour. Le Défi de Janvier, c’est ultra-simple : ne pas boire une goutte d’alcool à partir de...
Santé publique

Antibiotiques : baisse de consommation « inédite » en 2020

àl’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre, les acteurs publics (gouvernement, ministère de la Santé, Santé...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Vive la vaccination !

Après avoir eu 66 millions d’épidémiologistes l’année dernière, la France compte 66 millions de vaccinologues, capables de donner des avis autorisés sur...
Santé publique

Alcool : testez-vous avec l’alcoomètre

En plus d’une campagne de communication jusqu’au 28 novembre, l’Assurance maladie lance « l’alcoomètre », un site internet qui permet de renseigner sa consommation d’alcool,...