Côte-d’Or : mis en cause sur la qualité des soins et la sécurité des patients, l’ARS ferme un centre de santé dentaire

  • Publié le .
Information dentaire

Absence de justificatif d’inscription à l’Ordre, règles d’hygiène et de désinfection mal observées (non port de masque FFP2 notamment), absence de distanciation des sièges en salle d’attente, mesures de prévention élémentaires anti-covid oubliées,… L’ARS de Bourgogne-Franche-Comté a décidé le 9 juin de suspendre totalement l’activité du centre dentaire Proxidentaire, de Chevigny-Saint-Sauveur, en Côte-d’Or.

« Cette mesure, assortie d’une mise en demeure de la direction du centre de remédier aux manquements constatés dans un délai de 2 mois, fait suite à une inspection conduite dimanche 6 juin », indique l’ARS. L’enquête sanitaire a été déclenchée après qu’un patient du centre a signalé ces anomalies « de nature à mettre en cause la qualité des soins et la sécurité des patients ».

Mais selon le centre, ce serait les praticiens libéraux de Dijon « qui ont fait pression sur l’ARS car ils estiment que Proxidentaire leur fait de l’ombre ». « Visiblement, proposer un service de qualité et innovant fait peurs aux chirurgiens-dentistes », indique encore le message affiché sur la devanture du centre qui était ouvert sept jours sur sept.

« Une fois encore, plusieurs milliers de patients, ayant bénéficié de soins douteux, dans une boulangerie convertie en centre dentaire, se retrouvent sur le carreau », regrettent Les CDF dans un communiqué du 10 juin. Le syndicat appelle le ministre de la Santé « à prendre enfin des mesures fortes pour protéger les patients vis-à-vis de ces centres, que l’on compte désormais par centaines dans les centres-ville, qui enfreignent toutes les règles de déontologie mises en place par la profession ».

Depuis l’affaire Dentexia les syndicats dentaires ne cessent de dénoncer les dérives de ces centres et demandent un régulation aux pouvoirs publics.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Un nouveau bureau pour l’UNECD

Le bureau national 2021-2022 de l’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire a été élu le 17 octobre lors du 108e congrès de l’association...
Vie de la profession

Qualité et sécurité des produits dentaires : le Comident appelle toute la filière à la vigilance

Dans un environnement perturbé par la crise sanitaire et ses répercussions sur l’approvisionnement et les prix, la propagation de produits...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : vers un renforcement des contrôles et des sanctions pour les centres de santé dentaire ?

Mettre fin au conventionnement d’office des centres de santé dentaire, leur appliquer les tarifs d’autorité s’ils ne sont pas conventionnés,...
Vie de la profession

Cancers pédiatriques : l’UNECD soutient l’Arame

En octobre, les étudiants en dentaire se mobilisent pour le sourire des enfants. Dans le cadre de son projet « Dentamain », l’Union nationale des étudiants...
Vie de la profession

DIPA : mobilisation des libéraux de santé

Dans un communiqué du 21 septembre, six syndicats de professions de santé libéraux, dont la FSDL et l’Union dentaire, mais pas...
Vie de la profession

Sinistralité 2020 : forte baisse du nombre des litiges en lien avec une année tronquée  

En 2020, les 27 485 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et adhérents du contrat groupe Les CDF ont adressé 1 682...