Couronne, orthodontie : le yoyo des tarifs

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

« Il est parfois avantageux de faire quelques kilomètres pour accéder à des soins dentaires moins onéreux », conseille mutuelle.com., site internet de comparaison de mutuelles. Il vient de mettre à jour son enquête sur « l’estimation des prix des couronnes dentaires céramo-métalliques et d’un semestre de traitement orthodontique » qu’il avait produite en 2011 à partir des fourchettes de tarifs (maximum et minimum) que les praticiens communiquent au site internet de l’assurance maladie (http://annuairesante.ameli.fr).
En cinq ans donc, « la moyenne générale des prix minimum a évolué de 41 % contre 3 % pour les maximums pour les couronnes. Pour le semestre de traitement orthodontique, l’écart est bien moindre, les minimums ont évolué de 14 % contre 3 % pour les maximums », constatent les auteurs de l’étude. Par département, c’est en Corse du Sud que les prix moyens minimums constatés de la couronne sont les moins élevés, avec 331 €, suivie par la Haute-Corse (334 €), puis le Tarn (353 €) (voir carte). À l’opposé, c’est dans les Hauts-de-Seine que les tarifs maximums déclarés par les praticiens sont le plus élevés (791 €), suivi par Paris (788 €) et l’Eure-et-Loire (746 €). Le grand écart est encore plus flagrant pour le semestre d’orthodontie : de 413 € et 428 € comme minimum moyen constaté respectivement dans les Hautes-Alpes et l’Ariège à 1 117 € pour Paris et 1 024 € pour les Hauts-de-Seine en prix moyens maximum.
L’enquête se borne à un simple constat financier et n’évoque à aucun moment la qualité de soins, les plateaux techniques, les fournitures, les salaires, le temps passé… qui entrent pourtant dans la formation des prix.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie du cabinet

Salariés des cabinets dentaires : une prime d’ancienneté plus précoce et plus progressive

« Pour améliorer le pouvoir d’achat des salariés, continuer à valoriser leur fidélité à l’entreprise, et simplifier l’application de la prime...
Vie du cabinet

Les TPE fans de la PPV

En 2023, les entreprises ont versé 5,32 milliards d’euros via la Prime partage de la valeur (PPV, dite « prime Macron »), indiquent...
Vie du cabinet

Aspiration haut débit : utile face aux bioaérosols mais forte source d’inconforts

L’utilisation d’une aspiration haut débit au fauteuil est ressentie par les chirurgiens-dentistes et les assistant(e)s dentaires comme une protection plutôt...
Vie du cabinet

Des outils pour évaluer les risques professionnels dans les cabinets dentaires

Aménager les postes de travail, limiter la transmission des agents infectieux, prévenir les risques de chute, limiter les risques d’exposition...
Vie du cabinet

L’amortisseur électricité reconduit pour les TPE

Pour limiter les conséquences de l’augmentation des prix sur leur facture d’électricité pour l’ensemble de l’année 2024 (du 1er janvier...
Vie du cabinet

Le peu de perspectives professionnelles entache la bonne qualité de vie au travail ressentie par les salariés des cabinets dentaires

« 68 % des salariés des cabinets dentaires ont un bon ressenti de leur qualité de vie au travail »,...