Covid-19 : baisse des rémunérations des libéraux de santé pour l’activité en centre de vaccination

  • Publié le .
Information dentaire

Pour favoriser la vaccination de proximité, en cabinet de ville, « gage de proximité et de confiance pour les patients », la Direction générale de la santé (DGS) dans un « DGS Urgent » du 29 octobre, annonce la baisse des « rémunérations (tarifs des vacations) proposés aux professionnels de santé en activité lorsqu’ils exercent au sein des centres de vaccination » à compter du 8 novembre prochain.

Cette évolution, explique la DGS, vise également « à rapprocher les rémunérations proposées en centre de vaccination des niveaux de rémunération de droit commun ». Objectif : limiter les effets « d’éviction actuellement observés au détriment d’autres actes de prévention et de soins ». Autrement dit, il serait actuellement plus rémunérateur pour certains de vacciner en centre de vaccination que de travailler en cabinet.

Pour les chirurgiens-dentistes, la demi-journée d’activité d’une durée minimale de quatre heures passe à 212 euros (au lieu de 280 €) et la demi-journée d’activité effectuée le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés passe à 272 € (vs 300 €). En cas d’intervention inférieure à quatre heures, le forfait est égal à 53 € de l’heure (vs 70 €) et 68 € de l’heure le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés (vs 75 €).

Pour les médecins la baisse est plus conséquente : 320 € par demi-journée d’activité d’une durée minimale de quatre heures (vs 420 €) ou 80 € de l’heure (vs 105 €). Et 420 € par demi-journée d’activité le samedi après-midi, le dimanche et les jours fériés (vs 460 €) ou 105 € de l’heure (vs 115 €).

Les rémunérations proposées aux professionnels de santé salariés ou agents publics, retraités ou étudiants en centre de vaccination restent, en revanche, inchangées. Soit :

– Pour les étudiants en deuxième cycle, pour chaque heure d’activité : 24 euros entre 8 heures et 20 heures, 36 euros entre 20 heures et 23 heures et entre 6 heures et 8 heures, et 48 euros entre 23 heures et 6 heures ainsi que le dimanche et les jours fériés ;

– Pour les étudiants en troisième cycle, pour chaque heure d’activité : 50 euros entre 8 heures et 20 heures, 75 euros entre 20 heures et 23 heures et entre 6 heures et 8 heures, et 100 euros entre 23 heures et 6 heures ainsi que le dimanche et les jours fériés ;

– Pour les retraités : 32 euros entre 8 heures et 20 heures, 48 euros entre 20 heures et 23 heures et entre 6 heures et 8 heures, et 64 euros entre 23 heures et 6 heures ainsi que le dimanche et les jours fériés.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

Une étude rassure sur la sécurité des vaccins à ARNm face aux risques cardiovasculaires chez les adultes

Les vaccins à ARNm sont sûrs vis-à-vis du risque d’évènement cardiovasculaire grave chez les adultes de moins de 75 ans,...
COVID-19

Covid-19 : l’Académie de médecine pousse le gouvernement à « franchir le pas » de l’obligation vaccinale

« La doctrine du passe vaccinal doit être clairement exposée et sincèrement défendue comme une obligation vaccinale, non déguisée, au même...
COVID-19

Covid-19 : l’obligation vaccinale des soignants intègre la dose de rappel au 30 janvier

La dose de rappel du vaccin contre le Covid-19, « est intégrée dans l’obligation vaccinale applicable aux personnels travaillant dans les...
COVID-19

Vague Omicron : les mesures d’isolement prévues pour les professionnels de santé

Dans un « message d’alerte rapide sanitaire » (MARS) daté du 2 janvier, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, décrit...
COVID-19

Tableau bord quotidien de la Covid

Santé publique France a mis en place fin novembre sur son site internet une page spécifique (InfoCovidFrance) sous forme d’un...
COVID-19

La Covid-19, maladie professionnelle

Depuis le 16 septembre 2021, la Covid-19 est reconnue comme une maladie professionnelle, rappelle l’Assurance maladie. 82 % des dossiers de demande...