Covid-19 : les dentistes peuvent vacciner les moins de 12 ans

  • Publié le .
Information dentaire

Un arrêté paru au Journal Officiel du 27 janvier autorise les chirurgiens-dentistes à administrer les vaccins contre le Covid-19 aux enfants âgés de 5 à 11 ans, « à l’exception de ceux présentant un trouble de l’hémostase ou ayant des antécédents de syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique suite à une infection à la covid-19 ou ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection. »

Sont également concernés par cet arrêté les pharmaciens, les pompiers (Marseille et Paris), les sages-femmes et les étudiants en santé (médecine, odontologie, maïeutique,…).

Le gouvernement souhaite ainsi faciliter le déploiement de la campagne de vaccination des enfants des moins de 12 ans qui a dû mal à décoller : seul 3,5 % d’entre eux ont reçu une première dose. Actuellement, seuls les médecins ou les infirmiers (sur prescription médicale) peuvent effectuer ces injections. Seul le vaccin Pfizer peut être actuellement administré aux moins de 12 ans.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

« La pandémie n’est pas finie », prévient l’Académie nationale de médecine

« La pandémie n’est pas finie », s’alarme l’Académie nationale de médecine pour qui l’allègement des mesures contre la Covid-19 est « prématuré »....
COVID-19

Covid-19 : un chirurgien-dentiste ne peut pas refuser de soigner un patient non vacciné, sans passe vaccinal ou sans test négatif

« Contrairement à ce qu’elle prévoit pour les établissements de santé, la loi ne subordonne pas l’accès du cabinet dentaire à...
COVID-19

L’OMS s’inquiète des conséquences de l’accumulation des déchets médicaux liés à la Covid-19

Alertes aux déchets médicaux. Dans un rapport publié le 1er février l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète des dizaines...
COVID-19

Une étude rassure sur la sécurité des vaccins à ARNm face aux risques cardiovasculaires chez les adultes

Les vaccins à ARNm sont sûrs vis-à-vis du risque d’évènement cardiovasculaire grave chez les adultes de moins de 75 ans,...
COVID-19

Covid-19 : l’Académie de médecine pousse le gouvernement à « franchir le pas » de l’obligation vaccinale

« La doctrine du passe vaccinal doit être clairement exposée et sincèrement défendue comme une obligation vaccinale, non déguisée, au même...