Covid-19 : nouvelle campagne de vaccination pour les plus de 60 ans et les plus fragiles

  • Publié le .
Information dentaire

Une nouvelle campagne de vaccination contre le Covid-19, à destination des populations les plus fragiles, « va démarrer à partir du 3 octobre », a annoncé le ministre de la Santé François Braun sur France Info, le 27 septembre. « Nous constatons depuis trois semaines une reprise de la circulation du virus », a-t-il indiqué.

Le même jour, la Direction générale de la santé (DGS) a précisé les contours de cette campagne (DGS-URGENT N°2022-79). La population « éligible au rappel automnal » comprend, les personnes de 60 ans et plus ; les personnes immunodéprimées quel que soit leur âge et celles souffrant d’une ou plusieurs comorbidités ; les résidents d’EHPAD ; les femmes enceintes, dès le premier trimestre de grossesse ainsi que les personnes vivant dans l’entourage ou en contact régulier avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables.

La dose de rappel doit être administrée dès 3 mois après la dernière injection ou infection pour les personnes âgées de 80 ans et plus, ainsi que pour les résidents en EHPAD et les personnes sévèrement immunodéprimées, Dès 6 mois après la dernière injection pour toutes les autres personnes éligibles.

A compter du 18 octobre, début de la campagne saisonnière de vaccination contre la grippe, « les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, sur deux sites d’injection distincts, précise la DGS. Si les deux vaccins ne sont pas administrés au même moment, il n’y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations ». « L’important, conclue la DGS, est que les populations éligibles, vulnérables vis-à-vis des deux maladies, reçoivent bien les deux vaccinations ».

Rappelons qu’un décret publié au Journal officiel du 27 mars 2021 entérine la possibilité offerte aux chirurgiens-dentistes, après une formation, de prescrire et d’administrer les vaccins contre la Covid-19 en ville ou en centres de vaccination.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Article réservé à nos abonnés Risques sanitaires des JO 2024 vus par l’infectiologue : tout est prévu, sauf l’imprévisible ?

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) du 26 juillet au 8 septembre 2024 en France, premiers jeux de l’ère post-Covid, provoquera...
Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...