Covid-19 : trop peu de pays autorisent les dentistes à vacciner selon la FDI

  • Publié le .
Information dentaire

La Fédération dentaire internationale (FDI) appelle à ce que davantage de pays permettent aux dentistes de vacciner contre la COVID-19. Dans un communiqué du 25 février elle indique que deux tiers des pays des 57 associations dentaires nationales membres qu’elle a interrogées (*) n’ont pas autorisé les dentistes à vacciner.

En Europe, pour le moment, seuls les praticiens du Royaume-Uni, de Serbie et de Slovénie peuvent le faire. « En France, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes a appelé le gouvernement à autoriser la profession, mais aucune autorisation n’a été donnée à ce jour, souligne la FDI. Des discussions sont également en cours en Espagne, en Suède, en Irlande, et en Allemagne ».

Ailleurs dans le monde : le Cambodge, la Colombie, l’Égypte, l’Inde, l’Indonésie, le Liban, le Nigéria, permettent aux dentistes de participer à la campagne de vaccination. Aux États-Unis, une vingtaine d’États sont concernés.

« Des efforts doivent être faits pour permettre aux dentistes d’administrer les vaccins COVID-19 lorsque cela est possible dans le cadre de la législation et des réglementations nationales, et avec une perturbation minimale des services de santé bucco-dentaire », selon la FDI.

L’enquête a également examiné l’inclusion des dentistes dans les programmes de déploiement du vaccin COVID-19. Au total, 53 % des pays ayant répondu ont déclaré que les dentistes seraient inclus dans les groupes de vaccination prioritaires, 12 % qu’ils ne le seraient pas, les autres indiquant que le programme de vaccination et les groupes prioritaires étaient toujours en cours de planification.

Les pays qui n’incluent pas les dentistes sont le Cambodge, la Colombie, le Kazakhstan, la Roumanie, l’Arabie saoudite, la Corée du Sud et la Thaïlande.

(*) Enquête auprès des membres de la Fédération mondiale de la FDI de novembre 2020 à janvier 2021. L’enquête a été envoyée à 113 pays.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

L’URPS chirurgiens-dentistes Ile-de-France appelle à la vigilance face à la reprise de l’épidémie de COVID-19

« Restons vigilants. Restons mobilisés. Continuons à faire appliquer dans nos cabinets les gestes barrières. Ils sont essentiels pour limiter la...
COVID-19

Covid long pour 55 % des patients hospitalisés en Chine

Si, deux ans après leur hospitalisation, la santé physique et mentale des patients atteints du Covid-19 s’est améliorée, quelle que...
COVID-19

Alerte sur les masques FFP2 de forme KN 95

Dans un communiqué du 17 mai, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) « ne recommande pas l’utilisation des masques...
COVID-19

« La pandémie n’est pas finie », prévient l’Académie nationale de médecine

« La pandémie n’est pas finie », s’alarme l’Académie nationale de médecine pour qui l’allègement des mesures contre la Covid-19 est « prématuré »....
COVID-19

Covid-19 : un chirurgien-dentiste ne peut pas refuser de soigner un patient non vacciné, sans passe vaccinal ou sans test négatif

« Contrairement à ce qu’elle prévoit pour les établissements de santé, la loi ne subordonne pas l’accès du cabinet dentaire à...