Covid long pour 55 % des patients hospitalisés en Chine

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°17 - 27 avril 2022
Information dentaire

Si, deux ans après leur hospitalisation, la santé physique et mentale des patients atteints du Covid-19 s’est améliorée, quelle que soit la gravité initiale de la maladie, 55 % signalent néanmoins souffrir toujours d’au moins un symptôme causé par l’infection, selon une étude publiée dans The Lancet Respiratory Medicine le 11 mai. L’étude porte sur 1 192 patients hospitalisés à Wuhan, en Chine, entre le 7 janvier et le 29 mai 2020, suivis à 6 mois, 12 mois et 2 ans après leur sortie.

Environ la moitié des participants présentaient des symptômes de Covid long, tels que la fatigue et des difficultés de sommeil, à deux ans, et avaient une qualité de vie et une capacité à faire de l’exercice inférieures, davantage de problèmes de santé mentale et une utilisation accrue des services de santé par rapport à ceux qui n’avaient pas ces symptômes.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

L’URPS chirurgiens-dentistes Ile-de-France appelle à la vigilance face à la reprise de l’épidémie de COVID-19

« Restons vigilants. Restons mobilisés. Continuons à faire appliquer dans nos cabinets les gestes barrières. Ils sont essentiels pour limiter la...
COVID-19

Alerte sur les masques FFP2 de forme KN 95

Dans un communiqué du 17 mai, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) « ne recommande pas l’utilisation des masques...
COVID-19

« La pandémie n’est pas finie », prévient l’Académie nationale de médecine

« La pandémie n’est pas finie », s’alarme l’Académie nationale de médecine pour qui l’allègement des mesures contre la Covid-19 est « prématuré »....
COVID-19

Covid-19 : un chirurgien-dentiste ne peut pas refuser de soigner un patient non vacciné, sans passe vaccinal ou sans test négatif

« Contrairement à ce qu’elle prévoit pour les établissements de santé, la loi ne subordonne pas l’accès du cabinet dentaire à...
COVID-19

L’OMS s’inquiète des conséquences de l’accumulation des déchets médicaux liés à la Covid-19

Alertes aux déchets médicaux. Dans un rapport publié le 1er février l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète des dizaines...