Dépistage non ciblé du VIH aux urgences : efficace ou pas ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Une récente étude (la première du genre) a évalué l’impact du dépistage non ciblé dans les services d’urgence en France. Celle-ci révèle que le bénéfice d’un tel dépistage est modeste. 

Pour gagner en coût/efficacité, il faudrait cibler les hommes âgés de 18 à 45 ans et les patients originaires d’Afrique subsaharienne.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Dentisterie adhésive : rétrospective et perspectives

Chaque année qui commence fait le bilan de celle qui vient de s’achever pour mieux définir des perspectives à venir....
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Facteurs de risque des DTM : retour sur l’étude OPPERA

A la suite de la triste annonce du décès du Dr William Maixner, début novembre 2020, nous avons souhaité revenir sur...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Dentisterie fondée sur les preuves, pertinence et pratique clinique

Les références bibliographiques sont souvent utilisées comme l’argument ultime permettant de justifier tout type d’affirmation scientifique ou médicale ; mais quelle...
Revue de presse

Taux de survie des dents traitées endodontiquement à 10 ans

La présentation d’un traitement endodontique à un patient doit comprendre différents éléments comme le ratio bénéfices/risques, les complications potentielles, le...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Influence de l’émail et couleur des dents naturelles

La couleur des dents antérieures joue un rôle majeur dans l’apparence et l’effet esthétique projeté par celles-ci, en particulier les...
Revue de presse

Maladie parodontale et désordres émotionnels : l’article coup de cœur de Michèle Reners

Cette semaine, le choix de l’article qui vous est rapporté a été confié à notre rédactrice en chef, Michèle Reners,...