Dépistage non ciblé du VIH aux urgences : efficace ou pas ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Une récente étude (la première du genre) a évalué l’impact du dépistage non ciblé dans les services d’urgence en France. Celle-ci révèle que le bénéfice d’un tel dépistage est modeste. 

Pour gagner en coût/efficacité, il faudrait cibler les hommes âgés de 18 à 45 ans et les patients originaires d’Afrique subsaharienne.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Édentement unitaire : implantation immédiate versus différée

L’objectif de cet article est de répondre à une question classique : l’implantation immédiate est-elle un avantage par rapport à l’implantation...
Revue de presse

Santé dentaire chez les chiens et chats

Selon une enquête FACCO/KANTAR-TNS publiée en 2016, 20,2 % des foyers français possèdent au moins un chien et 29,7 % au moins...
Revue de presse

Lichen plan buccal et curcuma, quelle efficacité ?

Qui n’a pas entendu parler des vertus thérapeutiques du « curcuma » ? Il est vrai que la méfiance reste le premier sentiment...
Revue de presse

Maintenance implantaire et prévention des péri-implantites

La péri-implantite est le cauchemar récurrent des implantologistes et des praticiens prothésistes. Lorsqu’elle conduit à la perte de l’implant, c’est...
Revue de presse

Un outil dans le suivi clinique des patients atteints de pemphigoïde cicatricielle

Les maladies bulleuses auto-immunes sont des maladies rares. La signature clinique de cette réaction auto-immune résulte dans la formation de...
Revue de presse

Quelle efficacité de l’hypnose médicale pour soulager la douleur ?

La douleur, sous toutes ses formes (aiguë, chronique, cancéreuse ou non), affecte à peu près 1,5 milliard d’adultes dans le monde...