Des cas cliniques complexes présentés à Garancière

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°13 - 3 avril 2019

Des cas cliniques complexes présentés à Garancière

Information dentaire

L’examen final du Postgraduate Européen en Parodontologie et Dentisterie Implantaire de Paris Diderot s’est tenu le 8 février 2019 à l’UFR d’odontologie de Garancière. Ce programme de trois ans temps plein, accrédité au niveau européen, délivre un diplôme de spécialité reconnu dans tous les pays d’Europe ayant validé la spécialité.

Le jury était composé du Pr Mariano Sanz, représentant de la Fédération Européenne de Parodontologie (EFP), du Pr Pierre Colon, chef de pôle du service d’odontologie de l’hôpital Rothschild (AP-HP), et de huit autres membres représentant la direction de l’UFR et les diplômes dans lesquels le département de parodontologie est impliqué. On notera dans ce panel de compétence la présence du Dr Frédéric Rouche qui représentait les enseignants du programme et du Pr Bruno Tavernier qui dirige le Diplôme Universitaire de Prothèse Implanto-Portée avec lequel le programme européen collabore activement.

Les trois candidats ont brillamment mis en valeur des cas cliniques complexes chez des malades souffrant de pathologies cardiovasculaires ou d’obésité et atteints de maladies parodontales sévères. Concernant la recherche, le Dr Anna Karimova, ancienne interne, a présenté une étude sur l’état parodontal des patients présentant des troubles de la nutrition (anorexie, boulimie) qui vient d’être publiée dans le Journal of Dentistry. Le Dr Julia Garabetyan a donné les résultats d’un travail rétrospectif montrant la stabilité à moyen terme des papilles autour des couronnes implanto-portées unitaires situées dans le secteur esthétique.

Ce travail est soumis au Clinical Oral Implant Research et est en attente de rapport. Enfin, le Dr Sébastien Moreau a développé un protocole clinique mis au point avec l’Unité de Recherche clinique (URC) de l’hôpital Saint-Antoine. Cette étude, qui débute actuellement, porte sur les comportements cliniques et biologiques des greffons gingivaux selon le site de prélèvement.
Le jury a unanimement apprécié les performances cliniques et scientifiques des candidats qui sont donc récompensés de l’effort nécessaire à l’obtention de ce diplôme pendant trois ans.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Formation

L’ADF lance un site de formation en ligne

Antibiorésistance, parodontie, traumatologie dentaire, dentisterie adhésive, dermatologie buccale… « adfdpc.fr » propose des actions de formation continue et des programmes intégrés « en ligne » pour...
Formation

Réforme du 3e cycle : l’Académie dentaire favorable à la création de trois nouveaux internats qualifiants

Fin juillet, l’Académie nationale de chirurgie dentaire (ANCD) a pris position dans le cadre de la réforme du 3e cycle...
Formation

Le fantôme de Pessoa rôde encore

« Il n’y avait pas de matériel pédagogique, de bureaux, de chaises…, les salles étaient vides. (…) On posait des...
Formation

Santé bucco-dentaire et développement durable

« Santé bucco-dentaire : comment penser développement durable ? » Avec cette thématique, le 24e Colloque national de santé publique de l’UFSBD, qui se...
Formation

Article réservé à nos abonnés Les Journées de l’Orthodontie : un événement incontournable !

Du 10 au 12 novembre 2023 se tiendra le 25e congrès des Journées de l’Orthodontie. Sous l’éclairage du thème proposé par la Présidente...
Formation

ADF 2023 : inscriptions ouvertes

Depuis le 1er  juin, les inscriptions au prochain congrès de l’ADF sont ouvertes (28 novembre – 2 décembre à Paris,...