« Désolé, les produits miracles n’existent pas »

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°38 - 15 novembre 2023
Information dentaire

L’Inserm lance une nouvelle campagne de communication contre les fake news en santé qui pullulent sur internet et les réseaux sociaux. L’Institut a conçu un spot publicitaire qui sera diffusé tout au long du mois de novembre sur Youtube et les plateformes de replay des principales chaînes de télévision. Trois faux produits dont les formulations sont volontairement exagérées ont été disposés dans un distributeur positionné dans la gare Saint-Lazare à Paris, et les réactions des passants, filmées. L’agence souhaite aussi rappeler son statut de source d’information « fiable et transparente », en amenant les Français à consulter son site internet pour toute question concernant la science en santé.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Violences sexuelles et sexistes : premières mesures gouvernementales pour le secteur santé

Le ministère de la Santé a présenté le 31 mai « une première série de mesures concrètes » pour prévenir...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Risques sanitaires des JO 2024 vus par l’infectiologue : tout est prévu, sauf l’imprévisible ?

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) du 26 juillet au 8 septembre 2024 en France, premiers jeux de l’ère post-Covid, provoquera...
Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...