DPC : moins d’actions de formation en 2020 mais le plus souvent à distance pour les dentistes

  • Publié le .
Information dentaire

La crise sanitaire a aussi impacté le DPC : en 2020 les inscriptions ont globalement baissé de 9,7 %. « L’activité de DPC présentielle a été empêchée pendant toute la période du premier confinement et nombre de professionnels n’ont pu s’engager », souligne l’Agence nationale DPC dans son bilan annuel 2020 publié le 5 février. Sans compter que 2020 représente la première année de la nouvelle période triennale de l’obligation ce qui ne pousse pas non plus à s’inscrire…

Deux professions, les masseurs-kinésithérapeutes (+ 10,5 %) et les infirmiers (+ 3,1 %), ont tout de même connu une dynamique d’inscription plus importante qu’en 2019. Avec 10 216 inscriptions, les chirurgiens-dentistes reculent de seulement – 4,3 % et font bien mieux que les autres professions : – 55,5 % pour les pharmaciens, – 44,9 % pour les biologistes ou encore – 15,9 % pour les médecins. A noter que dans 7 cas sur dix (70,3 %) les confrères ont suivi des actions de formation à distance ce qui là aussi est bien mieux que la plupart des autres professions de santé.

Si l’ANDPC dénombre 10 216 inscriptions aux formations proposées par les 478 organismes de DPC destinés aux chirurgiens-dentistes, il n’y a eu en fait que 6 861 confrères inscrits en 2020, un praticien pouvant s’inscrire à plusieurs formations. Sur la période triennale précédente 2017-2019, seuls 12 004 praticiens se sont inscrits soit seulement 32 % de l’effectif de la profession, le moins bon score (88 % pour les pharmaciens et 58 % pour les médecins, par exemple).

L’Agence rappelle enfin, qu’elle a mis à disposition de tous les professionnels de santé un document de traçabilité nommé « Mon DPC ». Accessible depuis le site (www.agencedpc.fr), ce dossier électronique donne la possibilité de conserver l’ensemble des justificatifs de son parcours de DPC et d’en rendre compte à aux autorités de contrôle, ordres, ARS ou employeurs.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Tooth : le magazine digital de l’ADF

L’ADF lance un magazine digital gratuit baptisé Tooth. Tous les deux mois, il proposera, selon l’ADF, « des conseils, des interviews, des...
Vie de la profession

Faites-vous vacciner ! demandent les Ordres des professions de santé aux soignants

Dans un communiqué commun du 7 mars, les Ordres des professions de santé (*) appellent tous les soignants à se...
Vie de la profession

Les entreprises du secteur dentaire plutôt optimistes pour 2021

Si les entreprises du secteur dentaire restent « vigilantes et attentives aux développements de la crise sanitaire qui pourraient rebattre les cartes »,...
Vie de la profession

Hygiène bucco-dentaire : les étudiants en odontologie se mobilisent

L’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire (UNECD) relance ce 1er mars et pour tout le mois ses actions de...
Vie de la profession

Participez au « Plaidoyer sur l’accès à la santé orale »

Santé Orale et Soins Spécifiques (SOSS), l’entité nationale qui fédère les principales associations régionales de promotion de la santé orale des personnes en...
Vie de la profession

Elections aux URPS : la campagne électorale est lancée

La campagne électorale pour les élections aux Unions régionales des professionnels de santé (URPS) qui se dérouleront du 31 mars...