Efficacité des micro-ostéo-perforations pour accélérer la correction des encombrements maxillaires antérieurs chez l’adulte : un essai clinique contrôlé et randomisé

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°1 - 15 février 2022 (page 16)
Information dentaire
Shahrin AA, Ghani SHA, Norman NH. Effectiveness of microosteoperforations in accelerating alignment of maxillary anterior crowding in adults: A randomized controlled clinical trial. Am J Orthod Dentofacial Orthop. 2021 Dec;160(6):784-92.

Un traitement orthodontique prolongé expose les patients à de potentiels effets iatrogènes tels que l’inconfort, une déminéralisation de l’émail et des résorptions radiculaires. Parmi les diverses approches d’accélération des traitements orthodontiques proposés, la photobiomodulation, les champs électromagnétiques pulsés et les procédures chirurgicales par corticotomie ou piézocision ont suscité les plus nombreuses publications.

Cette étude clinique contrôlée et randomisée avait pour objectif d’étudier l’efficacité des Micro-ostéo-perforations (MOP) sur le temps global nécessaire à la correction des encombrements maxillaires antérieurs et de comparer le pourcentage d’amélioration de l’alignement, obtenu en six mois dans le groupe MOP et le groupe de contrôle.
Trente patients adultes (25 femmes et 5 hommes, d’âge moyen, 22,66 ± 3,27 ans) présentant un encombrement maxillaire antérieur modéré ont été répartis de manière aléatoire entre un groupe d’intervention et un groupe témoin, en utilisant la randomisation par blocs. Tous les participants ont subi des extractions des premières prémolaires, ont porté des appareils fixes conventionnels collés et associés à un arc en nickel-titane de 0,014 pouce, puis de 0,018 pouce lors de l’alignement initial. Le groupe d’intervention a bénéficié d’une procédure MOP de 3 mm de profondeur, conduite sous anesthésie locale à l’aide d’un dispositif Propel (Propel Ortho Singapore, Pte, Ltd) sur la gencive attachée vestibulaire des incisives maxillaires lors de visites mensuelles jusqu’à l’alignement complet. L’indice d’irrégularité de Little a été utilisé pour évaluer les changements globaux et mesurer le changement d’alignement des six dents antérieures maxillaires. L’évaluateur était en aveugle.

Comparée à un traitement conventionnel, l’utilisation de micro-ostéo-perforations n’est pas plus efficace pour accélérer la correction…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Crête osseuse atrophiée et reconstruction pré-implantaire : greffe autogène ou xénogène

Depuis son avènement au début des années 80, l’implantologie moderne connaît un développement continu et exponentiel grâce à une meilleure...
Revue de presse

Quand l’alpinisme inspire l’orthodontie

L’objectif de cet article est de présenter, sous la forme d’un cas clinique, un nouveau dispositif d’ancrage postérieur mandibulaire par...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Presse internationale : rencontre avec les Drs Sylvie Lê, Sara Laurencin-Dalicieux et Charlotte Thomas

Article commenté Lê S, Laurencin-Dalicieux S, Minty M, Assoulant-Anduze J, Vinel A, Yanat N, Loubieres P, Azalbert V, Diemer S,...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Adhésifs universels, vieillissement et dégradations

Depuis le collage amélaire décrit par Buonocore en 1955 puis les premiers succès du collage dentinaire au tout début des...