Elections aux URPS : la campagne électorale est lancée

  • Publié le .
Information dentaire

La campagne électorale pour les élections aux Unions régionales des professionnels de santé (URPS) qui se dérouleront du 31 mars au 7 avril 2021 s’est officiellement ouverte le 17 février. Les Chirurgiens-dentistes de France (Les CDF), la Fédération des syndicats dentaires libéraux (FSDL), Syndicat des femmes chirurgiens-dentistes (SFCD) et l’Union dentaire (UD), les quatre syndicats dentaires qui présentent des candidats, font feu de tout bois sur internet et les réseaux sociaux pour promouvoir leurs actions et leurs propositions.

Sur le site officiel https://elections-urps.sante.gouv.fr chaque praticien exerçant en libéral a maintenant la possibilité de consulter les listes de candidats par région, de télécharger les professions de foi et de consulter sa liste électorale. Vous trouverez également un « guide de l’électeur » pour tout savoir sur la procédure de vote.

Les élections se dérouleront par voie électronique uniquement. Le vote sera accessible sur tous les supports (ordinateur, smartphone et tablette), 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à partir du 31 mars à 12 heures et se clôturera le 7 avril à 12 heures. Le dépouillement aura lieu le 7 avril dans l’après-midi. Il permettra de renouveler les membres des URPS dont le mandat se termine le 31 mai 2021.

Ces élections concernent également les autres professionnels de santé libéraux médecins, pharmaciens, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes, soit 365 000 électeurs.

Sur le plan régional les URPS assurent la représentation de la profession auprès des Agences régionales de santé (ARS) et contribuent notamment à l’organisation de l’exercice professionnel (permanence et continuité des soins), à l’aménagement de l’offre de soins sur le territoire et à la défense de leur profession.

Sur le plan national, les résultats de ces élections détermineront la représentativité des syndicats auprès des pouvoirs publics. Lors des dernières élections, en 2015, La FSDL était arrivée en tête avec 39,15 % des suffrages devant Les CDF (CNSD à l’époque), 37,56 % et l’Union Dentaire (UJCD), 18,63 %. En 2010 La CNSD, qui avait obtenu 51 % des suffrages en 2010 (majorité absolue), était le seul syndicat représentatif de la profession.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Participez au « Plaidoyer sur l’accès à la santé orale »

Santé Orale et Soins Spécifiques (SOSS), l’entité nationale qui fédère les principales associations régionales de promotion de la santé orale des personnes en...
Vie de la profession

L’Ordre adhère à la plateforme téléphonique d’aide psychologique « Soins aux Professionnels de Santé »

Burn out, dépression, souffrances psychologiques liées à la situation sanitaire,… Pour soutenir les praticiens et les étudiants en odontologie, le...
Vie de la profession

DPC : moins d’actions de formation en 2020 mais le plus souvent à distance pour les dentistes

La crise sanitaire a aussi impacté le DPC : en 2020 les inscriptions ont globalement baissé de 9,7 %. « L’activité de...
Vie de la profession

« 1 jeune, 1 solution » : les prothésistes dentaires s’engagent à recruter les jeunes en formation

L’Union des prothésistes dentaires (UNPPD), qui représente 3 350 entreprises et près de 19 000 actifs, vient de signer une...
Vie de la profession

Inondations : la CARCDSF active son dispositif d’aide d’urgence

La CARCDSF active ce jour (8 février) son dispositif d’aide d’urgence pour les confrères et consoeurs touché(e)s par les inondations...
Vie de la profession

Le ministère de la Santé refuse l’allongement de la période d’exercice des étudiants en dentaire

C’est non ! La Direction générale de l’organisation des soins (DGOS) refuse aux étudiants ayant validé leur sixième année à l’été...