Elections aux URPS : la campagne électorale est lancée

  • Publié le .
Information dentaire

La campagne électorale pour les élections aux Unions régionales des professionnels de santé (URPS) qui se dérouleront du 31 mars au 7 avril 2021 s’est officiellement ouverte le 17 février. Les Chirurgiens-dentistes de France (Les CDF), la Fédération des syndicats dentaires libéraux (FSDL), Syndicat des femmes chirurgiens-dentistes (SFCD) et l’Union dentaire (UD), les quatre syndicats dentaires qui présentent des candidats, font feu de tout bois sur internet et les réseaux sociaux pour promouvoir leurs actions et leurs propositions.

Sur le site officiel https://elections-urps.sante.gouv.fr chaque praticien exerçant en libéral a maintenant la possibilité de consulter les listes de candidats par région, de télécharger les professions de foi et de consulter sa liste électorale. Vous trouverez également un « guide de l’électeur » pour tout savoir sur la procédure de vote.

Les élections se dérouleront par voie électronique uniquement. Le vote sera accessible sur tous les supports (ordinateur, smartphone et tablette), 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à partir du 31 mars à 12 heures et se clôturera le 7 avril à 12 heures. Le dépouillement aura lieu le 7 avril dans l’après-midi. Il permettra de renouveler les membres des URPS dont le mandat se termine le 31 mai 2021.

Ces élections concernent également les autres professionnels de santé libéraux médecins, pharmaciens, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes, soit 365 000 électeurs.

Sur le plan régional les URPS assurent la représentation de la profession auprès des Agences régionales de santé (ARS) et contribuent notamment à l’organisation de l’exercice professionnel (permanence et continuité des soins), à l’aménagement de l’offre de soins sur le territoire et à la défense de leur profession.

Sur le plan national, les résultats de ces élections détermineront la représentativité des syndicats auprès des pouvoirs publics. Lors des dernières élections, en 2015, La FSDL était arrivée en tête avec 39,15 % des suffrages devant Les CDF (CNSD à l’époque), 37,56 % et l’Union Dentaire (UJCD), 23,28 %. En 2010 La CNSD, qui avait obtenu 51 % des suffrages en 2010 (majorité absolue), était le seul syndicat représentatif de la profession.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Dépenses de soins dentaires : toujours en hausse !

Les remboursements de soins dentaires sont toujours orientés à la hausse : encore + 8,2 % pour le mois d’octobre...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : l’encadrement de centres de santé dentaire définitivement adopté

C’est dans le marbre ou presque ! L’Assemblée nationale a finalement adopté en dernière lecture le 29 novembre l’encadrement des centres...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : l’Assemblée nationale rétablit les mesures d’encadrement des centres de santé dentaire

Soulagement. La Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a rétabli le 19 novembre les mesures d’encadrement des centres de...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : la régulation des centres de santé dentaire retoquée par le Sénat

Déception pour la profession. Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022 (PLFSS) adopté par le...
Vie de la profession

PLFSS 2022 : la régulation des centres dentaires remise en cause par le Sénat ?

Connaissez-vous les cavaliers législatifs ? Ce sont des amendements déposés sur un texte en cours d’examen dans l’une ou l’autre des...
Vie de la profession

Orthodontie : deux syndicats tirent à boulets rouges sur les traitements complets à distance

« Le traitement orthodontique réalisé par le patient lui-même ainsi que le traitement à distance constituent une violation flagrante du code...