EndoTop Ultralight

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Nichrominox

Nouveaux venus dans la gamme Ultralight, conçue pour le retraitement de l’instrumentation en thermo-désinfecteur, ces supports pour instruments endodontiques existent en deux versions, pour 16 ou 32 instruments. Réalisés en inox et en téflon, ils ne présentent aucune vis ou charnière susceptible de retenir la plus petite parcelle d’humidité et sont intégralement démontables pour un nettoyage optimal. Si ce dernier argument semble un peu fallacieux (qui va stériliser un séquenceur démonté ?), avouons que la conception de ce séquenceur facilite, grâce à ses larges ouvertures, la circulation des solutions de prédésinfection et de nettoyage, gage d’une préparation optimale du contenu à la stérilisation.
Il reste, à l’heure où les séquences proposées tendent à réduire le nombre d’instruments, à confirmer la pertinence d’un support présentant 16, et a fortiori 32 perforations, d’autant qu’elles sont parfois un peu rapprochées et peuvent compliquer la préhension d’un instrument logé dans la zone centrale du support… Pour nos évaluateurs, la question a été promptement tranchée : le « petit » support a permis de regrouper toute l’instrumentation nécessaire non seulement pour la réalisation de la mise en forme canalaire, mais aussi pour celle du logement de tenon, sans oublier un gros lentulo pour injecter le matériau d’empreinte dans la préparation… Les partisans de l’acte global sont servis ! Pour la version « longue », les usages ont été plus variés : stockage des limes de cathétérisme pour un endodontiste exclusif, voire d’instruments spécialisés comme les différents éléments du système Endo Rescue, chacun a trouvé une utilisation correspondant à ses besoins, contrairement à ce que nous avions pensé de prime abord ! Remarque judicieuse : pourquoi ne pas mettre un réglet endodontique, plutôt qu’un indicateur de cycles de stérilisation ? Cela semblerait plus logique dans ce cadre… Au final, un petit pas de plus vers la disparition des supports à ciel ouvert qui encombrent encore trop souvent les tiroirs et ne correspondent plus du tout aux recommandations en vigueur sur l’hygiène et la stérilisation dans nos cabinets.

F. B.

Grâce à une équipe de 40 praticiens répartis dans toute la France, représentatifs de la diversité des pratiques cliniques, L’Information Dentaire teste plus de 50 produits par an en toute indépendance.
La Rédaction assurant l’interface avec les fournisseurs, les évaluateurs peuvent mener l’essai en toute autonomie et délivrer ainsi une évaluation libre de toute pression commerciale.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Industrie

Handicaps : Oral-B veut des cabinets dentaires « champions de l’accessibilité »

A l’occasion de la « Journée mondiale de sensibilisation à l’accessibilité » du 16 mai 2024, Oral B a lancé, à l’intention des...
Industrie

3M : la santé fait scission

La division santé de 3M, qui propose, entre autres, une gamme en dentaire et orthodontie, est devenue une société autonome baptisée...
Industrie Recherche

Biotech Dental : de l’IA dans le dentaire

La société provençale inaugure un « Institut d’intelligence artificielle dédié à la santé bucco-dentaire ». Baptisé IAI by BD (Institute for...
Industrie

Radii Expert – SDI

Hasard du calendrier, la rédaction de cette synthèse suit de peu la parution du Spécial Adhésion de L’Information Dentaire… numéro...
Industrie

S3 System – Sendoline

S’il y a bien un domaine bruissant d’innovations dans notre discipline, c’est l’endodontie ! Il n’y a qu’à voir les catalogues...
Industrie

Nichrominox : Galaxy et Endo Zippo

Points communs de ces deux dispositifs ? Le recours à l’acier inoxydable d’abord, qui bénéficie d’un traitement par électro-polissage destiné...