EPI et FFP2 : l’Etat se désengage et appelle à faire des stocks de sécurité

  • Publié le .
Information dentaire

La Direction générales de la santé (DGS) a annoncé le 31 juillet, la fin du dispositif de distribution des EPI et masques FFP2 par les services de l’Etat. A compter du 5 octobre prochain, « tous les professionnels de santé du secteur ambulatoire doivent s’organiser pour être en capacité de s’approvisionner de manière autonome », prévient la DGS sur sa liste de diffusion « DGS-Urgent ». Il est donc fortement conseillé de passer dès maintenant des commandes auprès de vos fournisseurs habituels.

Par ailleurs, la DGS invite chaque professionnel de santé à constituer un stock de sécurité de masques chirurgicaux et FFP2 et autres EPI nécessaires à la prise en charge de patients Covid (gants, blouses, charlottes, tabliers, lunettes) « correspondant à 3 semaines de consommation en temps de crise épidémique ».

Un stock stratégique national de masques chirurgicaux et FFP2 de 10 semaines de consommation de crise « est en cours de constitution », indique encore l’institution. Concernant les EPI hors masques,« un stock mensuel national a été constitué » pour la prise en charge des patients Covid en ville.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

L’URPS chirurgiens-dentistes Ile-de-France appelle à la vigilance face à la reprise de l’épidémie de COVID-19

« Restons vigilants. Restons mobilisés. Continuons à faire appliquer dans nos cabinets les gestes barrières. Ils sont essentiels pour limiter la...
COVID-19

Covid long pour 55 % des patients hospitalisés en Chine

Si, deux ans après leur hospitalisation, la santé physique et mentale des patients atteints du Covid-19 s’est améliorée, quelle que...
COVID-19

Alerte sur les masques FFP2 de forme KN 95

Dans un communiqué du 17 mai, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) « ne recommande pas l’utilisation des masques...
COVID-19

« La pandémie n’est pas finie », prévient l’Académie nationale de médecine

« La pandémie n’est pas finie », s’alarme l’Académie nationale de médecine pour qui l’allègement des mesures contre la Covid-19 est « prématuré »....
COVID-19

Covid-19 : un chirurgien-dentiste ne peut pas refuser de soigner un patient non vacciné, sans passe vaccinal ou sans test négatif

« Contrairement à ce qu’elle prévoit pour les établissements de santé, la loi ne subordonne pas l’accès du cabinet dentaire à...