Et pourquoi pas l’e-notice ?

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°27 - 10 juillet 2024
Information dentaire

Six Français sur dix se prononcent en faveur du développement des e-notices de médicament avec l’apposition d’un QR code sur les boîtes, montre une enquête menée par Odoxa pour le laboratoire Haleon (Sensodyne, Parodontax, Polident, pour le bucco-dentaire) auprès de 2000 patients et 200 professionnels de santé. 58 % de ces derniers estiment que ces e-notices permettraient d’améliorer l’observance et d’éviter les mésusages, révèle également cette étude dévoilée le 5 juin.

78 % des Français souhaiteraient que les e-notices intègrent des outils plus compréhensibles que le format papier comme la possibilité d’élargir le texte, mais aussi des schémas ou des illustrations expliquant comment bien prendre un médicament. 64 % aimeraient même avoir accès à des vidéos de professionnels de santé donnant des conseils. 93 % des professionnels de santé considèrent que le principal atout des e-notices sera de permettre une mise à jour plus rapide des informations et 86 % sont favorables à ce qu’un lien interactif permettant de signaler des effets indésirables soit intégré.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Alcool : addiction mondiale

En 2019, 2,6 millions de décès dans le monde ont été imputables à la consommation d’alcool, ce qui représente 4,7 % de...
Santé publique

La moitié des Français sont désormais en surpoids ou obèses

En 2024, 18,1 % des adultes, soit près de 10 millions de personnes, sont en situation d’obésité (IMC > 30), et 30,8 % en...
Santé publique

L’accès aux soins en campagne

« Besoin d’un médecin ? Suivez le bon chemin ». À moins d’un mois des Jeux Olympiques, le ministère de la Santé lance une...
Santé publique

Sevrage tabagique : les recommandations de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le 2 juillet des « Directives thérapeutiques cliniques pour le sevrage tabagique chez...
Santé publique

Se protéger de la coqueluche

Alors que depuis le début de l’année, la France compte déjà 17 décès dont 13 chez des enfants (12 nourrissons d’un à deux mois),...
Santé publique

Angines et cystites : prise en charge directe en pharmacie

Un décret et deux arrêtés, concernant les modalités de délivrance et la tarification, publiés au Journal officiel du 18 juin, autorisent...