Évaluation de la douleur perçue et de l’altération de la fonction manducatrice chez les enfants traités par une expansion maxillaire lente ou rapide

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°5 - 15 décembre 2021 (page 20)
Information dentaire
Abed Al Jawad FH, Alhashimi NA. Evaluation of self-perceived pain and jaw function impairment in children undergoing slow and rapid maxillary expansion. Angle Orthod. 2021;91(6):725-32.

Les soins centrés sur le patient sont un concept qui a émergé ces dernières années. Outre les objectifs de donner aux patients la possibilité de participer activement à leurs soins et de les impliquer dans la prise de décision, les principaux éléments de ce concept sont la compréhension des besoins spécifiques des patients, leurs attentes, leurs expériences, leur bien-être émotionnel et leur satisfaction à l’égard de la qualité globale des soins prodigués. Ces éléments devraient se répercuter positivement sur l’observance du patient et conduire à un traitement plus efficace.

Bien que plusieurs études aient comparé les méthodes d’expansion maxillaire lente ou rapide en ce qui concerne les effets dentaires et squelettiques, aucune étude prospective n’a comparé ces méthodes pour ce qui est du vécu des patients. De telles informations aideraient les cliniciens à mieux informer leurs patients sur ce à quoi ils doivent s’attendre pendant le traitement.

Cette étude avait pour objectifs d’évaluer et comparer la douleur perçue et l’altération de la fonction manducatrice au cours des quatre premières semaines de traitement avec une expansion maxillaire lente (EML) à l’aide d’un quadhelix ou une expansion maxillaire rapide (EMR) à l’aide d’un disjoncteur Hyrax à bandes conventionnel.

Soixante patients âgés de 10,2 à 15 ans ont été recrutés consécutivement et inclus dans le groupe quadhelix (QH) ou le groupe hyrax (HY). Un questionnaire a été utilisé pour évaluer la douleur, l’altération de la fonction manducatrice et la consommation d’analgésiques au cours des 7 premiers jours, à 2 semaines et à 4 semaines.

Cinquante-cinq patients (43 filles et 12 garçons) ont rempli le questionnaire à tous les stades (27 dans le groupe QH et 28 dans le groupe HY). Sauf à 4 heures, il n’y avait pas de différence significative entre les groupes concernant la douleur des dents, de la langue et du palais.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Crête osseuse atrophiée et reconstruction pré-implantaire : greffe autogène ou xénogène

Depuis son avènement au début des années 80, l’implantologie moderne connaît un développement continu et exponentiel grâce à une meilleure...