Filtek Bulk Fill

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

3M ESPE

La restauration des pertes de substance sur les dents postérieures est encore loin du consensus dans les pratiques quotidiennes, en dépit des progrès réalisés par les fabricants et du recul fourni par les études cliniques à travers le monde… Entre le dernier carré (pas si réduit que ça) des partisans de l’amalgame, les adhésivo-sceptiques et les inconditionnels de la céramique, les composites ont quand même réussi à se faire une place au cours des années.
Non sans mal, puisque leurs conditions de mise en œuvre exigeantes (champ opératoire, procédures avec de nombreuses étapes, timing précis…) déterminent pour une large part leur pérennité clinique, souvent en retrait par rapport aux résultats obtenus dans les conditions supposées idéales des études princeps !
L’apparition des matériaux Bulk Fill fait partie des réponses proposées par les fabricants pour réduire la part de ces facteurs techniques en permettant une obturation en couches atteignant 5 mm d’épaisseur.
Concrètement, en un seul apport pour de nombreuses situations cliniques. 3M ESPE propose depuis plusieurs mois le Filtek Bulk Fill que nos évaluateurs ont eu l’occasion de tester longuement.
Leurs conclusions sont sans appel : tandis que les fervents des composites l’ont adopté au quotidien, les réfractaires ont quand même franchi le pas, aussi rassurés par la marque que par les premiers résultats obtenus ! Il faut dire que sa consistance est optimale : il s’adapte aux parois de la cavité sans coller aux instruments, est quasiment compactable et présente un aspect esthétique tout à fait satisfaisant.
Les nouvelles roues Soflex Spirals, testées en parallèle, procurent un état de surface tout à fait remarquable pour peu que l’on prenne soin de croiser les passages pour éviter la formation de stries et que l’on ait la main légère ! Un dernier mot sur le flacon de l’adhésif fourni, le Scotchbond Universal, qui s’ouvre facilement d’une main et délivre immanquablement, même dans les conditions les plus scabreuses, une et une seule goutte du précieux liquide !
Alors, en attendant la parution de résultats cliniques à long terme, toujours tardifs, ne boudons pas notre plaisir en essayant cette proposition, capable a priori de satisfaire aussi bien les laudateurs que les détracteurs de la dentisterie adhésive… postérieure !
FB

Grâce à une équipe de 40 praticiens répartis dans toute la France, représentatifs de la diversité des pratiques cliniques, L’Information Dentaire teste plus de 50 produits par an en toute indépendance.
La Rédaction assurant l’interface avec les fournisseurs, les évaluateurs peuvent mener l’essai en toute autonomie et délivrer ainsi une évaluation libre de toute pression commerciale.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Industrie

Handicaps : Oral-B veut des cabinets dentaires « champions de l’accessibilité »

A l’occasion de la « Journée mondiale de sensibilisation à l’accessibilité » du 16 mai 2024, Oral B a lancé, à l’intention des...
Industrie

3M : la santé fait scission

La division santé de 3M, qui propose, entre autres, une gamme en dentaire et orthodontie, est devenue une société autonome baptisée...
Industrie Recherche

Biotech Dental : de l’IA dans le dentaire

La société provençale inaugure un « Institut d’intelligence artificielle dédié à la santé bucco-dentaire ». Baptisé IAI by BD (Institute for...
Industrie

Radii Expert – SDI

Hasard du calendrier, la rédaction de cette synthèse suit de peu la parution du Spécial Adhésion de L’Information Dentaire… numéro...
Industrie

S3 System – Sendoline

S’il y a bien un domaine bruissant d’innovations dans notre discipline, c’est l’endodontie ! Il n’y a qu’à voir les catalogues...
Industrie

Nichrominox : Galaxy et Endo Zippo

Points communs de ces deux dispositifs ? Le recours à l’acier inoxydable d’abord, qui bénéficie d’un traitement par électro-polissage destiné...