Grande manifestation

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Rendez-vous à Paris le jeudi 22 janvier, à 12 heures, Place Denfert-Rochereau

Contre le projet de loi Macron et contre le projet de loi de Santé, les professions libérales réglementées seront toutes représentées au départ de la manifestation qui s’élancera de la place Denfert-Rochereau (Paris 14e) à 13 heures. Les professions de santé (chirurgiens-dentistes, pharmaciens, infirmiers, kiné, médecins…), mais aussi les professions juridiques (notaires, huissiers…) et du cadre de vie (guides conférenciers, architectes…) battront le pavé pour dénoncer les mesures contenues dans ces deux projets de loi visant à déréglementées ces professions : ouverture du capital, baisse des tarifs, ouverture à la concurrence…

L’organisateur de ce défilé, l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), qui regroupe 62 organisations syndicales, estime que les mesures envisagées par le gouvernement « signent le déclin et la destruction programmée des professions réglementées. Le gouvernement ne fait que proposer à nos concitoyens une société en mode survie, en mode low-cost, en mode déclassé. Les professions libérales, qui incarnent une possibilité d’évolution sociale pour tous les Français vers la classe moyenne, et ne sont pas « une caste fermée de rentiers », contrairement à ce que voudrait faire croire le gouvernement pour légitimer son dogmatisme, n’acceptent pas d’être ainsi délégitimées et balayées pour de mauvais motifs ».

Côté dentaire, tous les syndicats, l’Ordre, les industriels (Comident) et une partie des prothésistes dentaires (UNPPD) seront présents pour dénoncer les mesures envisagées (dissociation de l’acte prothétique, suppression du numerus clausus, ouverture du capital des sociétés d’exercice libéral (SEL)). Dans toutes les régions et les départements, les syndicats se mobilisent pour organiser les déplacements et diffusent des affiches à placarder dans les cabinets pour expliquer le mouvement aux patients.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie du cabinet

Salariés des cabinets dentaires : une prime d’ancienneté plus précoce et plus progressive

« Pour améliorer le pouvoir d’achat des salariés, continuer à valoriser leur fidélité à l’entreprise, et simplifier l’application de la prime...
Vie du cabinet

Les TPE fans de la PPV

En 2023, les entreprises ont versé 5,32 milliards d’euros via la Prime partage de la valeur (PPV, dite « prime Macron »), indiquent...
Vie du cabinet

Aspiration haut débit : utile face aux bioaérosols mais forte source d’inconforts

L’utilisation d’une aspiration haut débit au fauteuil est ressentie par les chirurgiens-dentistes et les assistant(e)s dentaires comme une protection plutôt...
Vie du cabinet

Des outils pour évaluer les risques professionnels dans les cabinets dentaires

Aménager les postes de travail, limiter la transmission des agents infectieux, prévenir les risques de chute, limiter les risques d’exposition...
Vie du cabinet

L’amortisseur électricité reconduit pour les TPE

Pour limiter les conséquences de l’augmentation des prix sur leur facture d’électricité pour l’ensemble de l’année 2024 (du 1er janvier...
Vie du cabinet

Le peu de perspectives professionnelles entache la bonne qualité de vie au travail ressentie par les salariés des cabinets dentaires

« 68 % des salariés des cabinets dentaires ont un bon ressenti de leur qualité de vie au travail »,...