Grippe saisonnière : la campagne de vaccination débute le 22 octobre

  • Publié le .
Information dentaire

« Ce n’est pas parce qu’on n’en parle plus que la grippe a disparu ». C’est la punch-line choisie par l’Assurance maladie pour lancer la campagne de vaccination contre la grippe ce 22 octobre et qui se déroulera jusqu’au 31 janvier 2022.

Si le virus n’a quasiment pas circulé l’hiver dernier, notamment en raison des gestes barrières mis en place contre le Covid, la grippe n’a pas disparu. La Haute Autorité de Santé (HAS) rappelle d’ailleurs que l’absence d’immunité naturelle acquise en 2020-2021 pourrait augmenter le risque de transmission du virus de la grippe notamment chez les personnes les plus à risque.

L’Assurance Maladie invite donc plus de 15 millions de personnes à se faire vacciner : les personnes âgées de 65 ans et plus, les enfants et adultes de moins de 65 ans souffrant de maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou maladie respiratoire), les femmes enceintes, les personnes souffrant d’obésité morbide (IMC supérieur à 40) et les professionnels de santé : chirurgiens-dentistes, médecins, sages-femmes, infirmiers, kinés, pharmaciens, etc.

Vaccins grippe et Covid compatibles
« Le rôle des soignants dans la campagne antigrippale est essentiel et répond à un double objectif : se protéger eux-mêmes pour permettre de continuer à assurer leur activité de soin ; protéger leurs patients, en particulier les plus fragiles », insiste l’Assurance maladie. La vaccination des professionnels de santé salariés doit être organisée par leur employeur.

Le vaccin est pris en charge à 100%. Toutes les personnes concernées peuvent retirer directement leur vaccin à la pharmacie, sur simple présentation de leur bon de prise en charge et peuvent ensuite se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme, infirmier(e), pharmacien volontaire. La prescription préalable du médecin reste nécessaire pour les patients de moins de 18 ans. L’objectif affiché par le pouvoirs public est d’approcher les 75 % de couverture vaccinale tel que préconisé par l’OMS. L’an dernier, ce taux était de 55,8 % en progression de 8 points.

Rappelons que selon la HAS, il n’y aucune contre-indication à recevoir en même temps le vaccin contre le Covid-19 (primovaccination ou dose de rappel) et contre la grippe saisonnière dès lors qu’une personne est éligible aux deux vaccinations.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Antibiotiques : baisse de consommation « inédite » en 2020

àl’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre, les acteurs publics (gouvernement, ministère de la Santé, Santé...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Vive la vaccination !

Après avoir eu 66 millions d’épidémiologistes l’année dernière, la France compte 66 millions de vaccinologues, capables de donner des avis autorisés sur...
Santé publique

Alcool : testez-vous avec l’alcoomètre

En plus d’une campagne de communication jusqu’au 28 novembre, l’Assurance maladie lance « l’alcoomètre », un site internet qui permet de renseigner sa consommation d’alcool,...
Santé publique

Protoxyde d’azote : les intoxications en forte hausse

L’agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) alerte sur « très nette augmentation des cas d’intoxication » au protoxyde d’azote en 2020. Et...
Santé publique

Plus de 3,5 millions de diabétiques en France

En France en 2020, plus de 3,5 millions de personnes sont traitées par médicament pour un diabète, soit 5,3 % de la population, indique...
Santé publique

Le bruit au cabinet dentaire : enquête auprès des assistantes

Dans le cadre d’une thèse universitaire, l’Unité d’investigation clinique d’odontologie du CHU de Nantes et l’UFSBD lancent une enquête auprès des assistant(e)s dentaires...