Handicap et EHPAD : coup de pouce aux soins bucco-dentaires

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ont présenté le 26 mars le volet prévention de la « Stratégie nationale de santé », soit 25 mesures pour « rester en bonne santé tout au long de sa vie ». L’État va débloquer 400 millions d’euros sur cinq ans pour « permettre à chacun de devenir acteur de sa propre santé, en adoptant les bons réflexes dès le plus jeune âge ».
 
Le secteur dentaire est concerné, s’agissant du handicap et des Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Pour les personnes souffrant de handicap, il s’agit de réaliser « au moins une fois par an » un bilan de santé bucco-dentaire et de dépister les facteurs de risques, mais aussi de mieux prendre en compte la complexité de la prise en charge médicale de ces patients (tarifs) et de développer des téléconsultations de dépistage. Pour les EHPAD, le plan est plus ambitieux.
 
Objectifs : former le personnel soignant à assurer l’hygiène bucco-dentaire par la toilette quotidienne et les soins des prothèses, organiser des consultations de dépistage, systématiser le bilan bucco-dentaire d’entrée en EHPAD en s’appuyant sur la téléconsultation et intégrer systématiquement la santé bucco-dentaire dans les projets d’établissements. On retiendra également le remboursement intégral des substituts nicotiniques en lieu et place du forfait actuel de 150 euros : « Un premier produit sera inscrit au remboursement dès cette semaine », indique le gouvernement. Autres mesures : généraliser le dépistage du cancer du col de l’utérus, éradiquer le virus de l’hépatite C en France d’ici à 2025 (renforcement du dépistage), permettre à tous les pharmaciens de vacciner contre la grippe, réduire la consommation de sel de 20 % (incitations des industriels) ou encore former 80 % de la population aux gestes de premiers secours.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Article réservé à nos abonnés Risques sanitaires des JO 2024 vus par l’infectiologue : tout est prévu, sauf l’imprévisible ?

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) du 26 juillet au 8 septembre 2024 en France, premiers jeux de l’ère post-Covid, provoquera...
Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...