Implants et ostéoporose

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

L’ostéoporose est une maladie métabolique systémique qui se traduit par une perte de masse osseuse et des défauts de la micro-architecture osseuse. L’analyse de la densité osseuse (ostéodensitométrie) est l’examen reconnu pour détecter cette affection, mais une étude récente sur les femmes ostéoporotiques a montré que l’on pouvait identifier cette pathologie sur un cliché panoramique dentaire en utilisant des index radiomorphométriques tels que l’index cortical mandibulaire (Mandibular Cortical Index : MCI). Il permet de répartir les patients en trois groupes : sains, ostéopéniques et ostéoporotiques.
Le but de la présente étude était d’évaluer la corrélation entre l’ostéoporose mesurée par l’index MCI et la perte osseuse marginale (Marginal Bone Loss : MBL) et d’étudier si diverses pathologies systémiques, les parodontites et la mise en place d’implants dans de l’os régénéré, étaient corrélées avec le MBL et le MCI. Notons que les auteurs signalent employer une pâte osseuse et une membrane de collagène d’origine équine pour la régénération tissulaire osseuse.
L’étude rétrospective incluait 212 implants, chez 67 patients, mais, pour distinguer l’effet de concentration (cluster), un seul implant par patient (67) a été sélectionné dans un deuxième temps.
En prenant en compte l’ensemble des implants (212), une corrélation significative est apparue entre l’ostéoporose et l’index MCI, et entre la présence de diabète et le MCI. Une corrélation significative a été montrée entre MBL et mise en place d’implants dans un site d’os régénéré et un historique de parodontite. En sélectionnant un seul implant par patient, le MBL n’est corrélé significativement qu’à la mise en place d’implants dans un site d’os régénéré.

En conclusion, l’ostéoporose, évaluée par le Mandibular Cortical Index, n’apparaît pas corrélée à un risque de perte osseuse marginale. Cette perte osseuse marginale apparaît corrélée à un historique de parodontite et la mise en place d’implants dans un site osseux régénéré selon la pratique des auteurs.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...