Incidence de l’endocardite infectieuse en Angleterre : vers un retour en arrière ?

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Commission scientifique et de la recherche

Les changements récents dans l’antibioprophylaxie de l’endocardite infectieuse aux États-Unis et en Europe ont sensiblement réduit le nombre de patients pour lesquels une antibioprophylaxie est recommandée. À l’heure actuelle, en France, seuls les patients à haut risque d’endocardite infectieuse requièrent une antibiothérapie prophylactique pour toute procédure pouvant entraîner une bactériémie significative. Au Royaume-Uni, en mars 2008, l’Institut national pour la santé et l’excellence clinique (NICE) est même allé jusqu’à recommander une cessation complète de l’antibioprophylaxie pour la prévention de l’endocardite infectieuse. Les auteurs de cet article ont analysé de manière rétrospective l’effet de cet arrêt brutal sur le nombre de cas d’endocardites déclarées par les structures hospitalières anglaises, cela sur une période de treize ans, allant de 2000 à 2013. Les résultats ont montré une baisse drastique de la prescription d’antibiotiques, passant de 10 900 à 2 236 prescriptions par mois ; se basant sur les chiffres de déclaration de 2000 à 2008, la tendance de survenue d’une endocardite a été évaluée à 0,11 cas pour 10 millions d’habitants. En mars 2013, 35 cas par mois ont été signalés en plus de ce qui aurait été attendu si l’on avait suivi les prévisions de cette tendance. Un autre résultat important de cette étude montre que cette augmentation de l’incidence de l’endocardite était aussi importante pour les individus à haut risque d’endocardite infectieuse que pour ceux à faible risque.
Bien que leurs données n’établissent pas un lien de causalité, il est tout de même mis en exergue que l’incidence de l’endocardite infectieuse a considérablement augmenté en Angleterre depuis l’introduction des directives de NICE 2008.

Commentaire

Cet article, publié dans une revue de prestige (The Lancet), ne permet néanmoins pas de donner de conclusions formelles, certaines d’entre elles pouvant être sujettes à caution. Divers facteurs de confusion pourraient expliquer une incidence accrue de l’endocardite infectieuse indépendamment de tout changement dans les lignes directrices de l’antibioprophylaxie. Le changement pourrait être causé, par exemple, par une augmentation du nombre de personnes à risque d’endocardite infectieuse résultant de plusieurs facteurs : vieillissement de la population, augmentation du nombre de patients ayant bénéficié de l’implantation de dispositifs intracardiaques, augmentation de la prévalence du diabète, etc. Il n’y a également aucun argument prouvant qu’il s’agit d’endocardites ayant pour origine une bactériémie à streptocoques buccaux…

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...