Ionolux

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Voco

Voco a acquis ces vingt dernières années une notoriété internationale, notamment grâce aux performances des matériaux d’obturation qu’il développe et commercialise. Aussi, les utilisateurs curieux que nous sommes ont scruté avec attention la présentation récente de Ionolux, et n’ont pas tardé à le tester pour vous. Pour l’essentiel, il s’agit d’un verre ionomère renforcé, photopolymérisable, dont la résistance à la compression atteindrait selon le fabricant 200MPa, et qui serait le moins hydrosoluble du marché. Ce matériau, décliné en capsules à vibrer avec un embout orientable (bien vu car cela n’existe pas chez les concurrents), peut ainsi être proposé pour toutes sortes d’indications cliniques : obturations, même de gros volume, car le matériau est « condensable », techniques sandwich, relèvement de marge, etc., mais également, bien entendu, dans les indications plus classiques pour les obturations en dentisterie pédiatrique ou gériatrique.

À l’usage, le produit est très agréable et souple sur le plan des protocoles : suffisamment fluide à l’extrusion pour bien « mouiller » les surfaces, il peut être appliqué très précisément grâce à son embout orientable (voir plus haut), tient bien en place sans (trop) s’effondrer sur lui-même, peut être polymérisé en couches épaisses et s’avère facile à polir, avec un rendu de surface très satisfaisant. La quantité par capsule est en outre suffisante pour remplir une cavité de grande taille.

Si l’on peut être réticent avec raison à utiliser un verre ionomère photopolymérisable dans certaines indications, en cas de proximité pulpaire par exemple (car qui dit photopolymérisation dit résine dans la composition), ce type de matériau robuste, pratique et surtout peu exigeant en termes de mise en œuvre (pas de protocole d’adhésion, pas de « coating » nécessaire, bonne tolérance en milieu humide), apporte des solutions chez les enfants pas toujours coopératifs au fauteuil (ce qui nécessite donc de procéder vite et bien) et chez les personnes âgées pas toujours très compliantes dans la maintenance (car il se vérifie que le joint matériau/dent est souvent plus stable dans le temps qu’avec un composite). C’est le principal atout de ces matériaux, et il faut reconnaître que Ionolux tient plutôt ses promesses et se place un peu au-dessus de ses concurrents directs.

Un détail d’importance : les capsules étant d’un format différent de celles de celles des concurrents, Voco a conçu un pistolet spécifique à piston qui se révèle d’ailleurs plus performant sur le plan ergonomique que les porte-capsule à pince des autres marques : après vérification, les capsules des fabricants usuels du marché sont compatibles avec le pistolet Voco, mais la réciproque n’est pas vraie ! Vous savez donc ce qui vous reste à faire si vous ne voulez pas encombrer vos tiroirs (et entendre râler vos assistantes !).

Laisser un commentaire