Janvier sobre : et pourquoi pas en 2022 ?

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°44 - 15 décembre 2021
Information dentaire

Le #DryJanuaryFR est de retour. Le Défi de Janvier, c’est ultra-simple : ne pas boire une goutte d’alcool à partir de votre heure de lever le 1er janvier jusqu’au 31 janvier minuit. L’intérêt ? Donner un répit à son corps après des fêtes de fin d’année souvent très arrosées, mais surtout mesurer son rapport à l’alcool, repérer notamment ces verres qui ne correspondent pas à un choix délibéré mais plutôt à une routine…

Ce défi est lancé pour la troisième année consécutive par un collectif inter-associatif (associations d’entraide, professionnels de la prise en charge des addictions, sociétés savantes, associations pour la promotion de la santé, etc.) sur le modèle du Dry January britannique qui existe depuis 2013. « Les bénéfices sur la santé sont prouvés : perte de poids, meilleur sommeil, regain d’énergie, meilleure concentration et, à terme, une consommation d’alcool mieux maîtrisée, même chez celles et ceux qui n’ont pas réussi complètement le défi », assure le collectif. L’idée vous séduit ? Pour se motiver ou se faire aider, il est possible de s’inscrire sur le site internet de la campagne ou les réseaux sociaux pour recevoir des e-mails avec des recettes de cocktails sans alcool, des trucs et astuces pour trouver des alternatives à la boisson, des conseils, les lieux où trouver du soutien et de l’aide.

Rappelons que l’alcool est responsable de plus de 40 000 décès chaque année en France. Il engendre de nombreuses pathologies : arythmie cardiaque, AVC, hypertension, gastrites… Même consommé à faibles doses, il est à l’origine de multiples cancers (30 000 par an) comme celui du côlon-rectum, du foie ou du sein. La sphère oropharyngée (bouche, pharynx, larynx et l’œsophage) paye également un lourd tribut puisque presque 7 000 cancers par an sont directement liés à l’alcool.

Le coût social de l’alcool (maladies, accidents, violences, etc.) est estimé à 118 milliards d’euros par an selon l’Inserm.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Urgences bucco-dentaires de nuit à Bordeaux

Depuis le 2 mai, le CHU de Bordeaux propose un service de soins d’urgence bucco-dentaires de nuit ouvert à tous, adultes...
Santé publique

Alerte à l’obésité en Europe

« En Europe, près de deux tiers des adultes et un enfant sur trois souffrent de surpoids ou d’obésité, et ces taux...
Santé publique

Prescrire des substituts nicotiniques au cabinet dentaire

L’URPS chirurgiens-dentistes Nouvelle-Aquitaine propose le 30 juin, de 13h30 à 13h45, un « Webinaire Flash » pour faire le point en 15 minutes...
Santé publique

Le Covid-19 responsable de près de 15 millions de morts selon l’OMS

À la fin 2021, le nombre total de décès associés à la pandémie de Covid-19 est d’environ 14,9 millions (fourchette de...
Santé publique

Vidéo de prévention santé

L’URPS dentistes Nouvelle-Aquitaine met à disposition une vidéo de prévention santé pour les salles d’attente. D’environ 6 minutes, elle aborde plusieurs...
Santé publique

M’T dents repart en campagne

« Après une année 2020 marquée par un recours aux chirurgiens-dentistes plus faible en raison de la crise sanitaire, les consultations des enfants...