Journées internationales du CNO

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°13 - 30 mars 2022
Information dentaire
Les 17 et 18 mars derniers, le Collège National d’Occlusodontologie (CNO) tenait, comme à chaque équinoxe de printemps, ses Journées Internationales à Toulouse, ville qui a vu naître le Collège en 1984.
Ces 38es rencontres, organisées par le Dr Jacques Deilhes, solide pilier du CNO Midi-Pyrénées, et son équipe, avaient tout d’une renaissance après deux ans de pandémie. Et immédiatement, le plaisir inchangé de se retrouver pour discuter des thèmes qui ont façonné la vie du CNO depuis tant d’années : reconstructions prothétiques étendues, bruxisme, traitements des désordres de l’appareil manducateurs (DAM).
Des situations devant lesquelles les praticiens sont souvent désemparés.

Le CNO est l’endroit idéal pour qui souhaite acquérir des connaissances dans les sciences prothétiques, orthodontiques, médicales, physiologiques, psychologiques, philosophiques. Des TP sont organisés toute l’année dans les sections locales et sont ouverts aux participants des Journées Internationales. Ces sciences évoluant sans cesse, les Journées Internationales du CNO sont un moment important de la vie du Collège.

Encore cette année, le programme scientifique a été construit avec le souhait que les participants puissent élargir le champ de compréhension et de prise en charge de leurs patients, acquérir des notions fiables et validées scientifiquement, s’interroger et échanger. Les Drs Bruno Treil, Daniel Brocard et Marc Sous ont réuni plusieurs conférenciers de haut niveau qui ont décliné leur vision de la prise en charge globale du patient.

Le Dr Catherine Rispal avait la responsabilité d’ouvrir ces Journées et elle y a réussi avec brio, et dans un trio, puisqu’elle s’était entourée de deux architectes, Samuel Touzet et Valentine Mouilhérat. Ensemble, ils ont tracé un parallèle très pertinent entre le projet restaurateur d’une bouche et celui d’une maison. Il en ressort que la bonne définition du projet avec le patient/client joue un rôle clé pour que ce dernier se sente parfaitement écouté et compris.

Les Drs Mathieu Pitz et Gauthier Cazals n’en pensent pas moins et l’ont confirmé : le patient privilégie, par-dessous tout, une bonne relation praticien-patient et la première consultation est un moment d’une importance fondamentale pour la réussite du futur traitement. Ils ont pu détailler leurs protocoles de première consultation qui visent à recueillir des données précises tant sur le plan de l’individu (histoire sociale, priorités comportementales, souhaits non verbalisés…) que de sa situation médicale stricto sensu. Car au sein du CNO, le modèle bio-psycho-social a supplanté le vieux modèle bio-médical depuis bien longtemps.

Puis trois conférenciers ont présenté chacun la première partie d’une conférence, théorique et synthétique : le Dr André Darthez sur la posturologie, le Dr Emmanuel d’Incau sur la médecine du sommeil et le Dr Serge Armand sur l’implantologie. La deuxième partie avait lieu le lendemain, comme un rappel, au travers de cas cliniques.

L’un des deux conférenciers internationaux invités cette année s’est aussi prêté au jeu de la demi-conférence. Le Dr Michel Rogé, le berger-dentiste, descendu de sa montagne d’Andorre, nous a guidés non pas comme des moutons, mais comme un demi de mêlée guide ses joueurs au rugby ! Il exerce avec passion et beaucoup de cœur pour défendre les principes traditionnels de réalisation d’une prothèse fixée belle parce que réaliste, spectaculaire parce qu’invisible. Une philosophie de travail singulière sublimée par plusieurs cas cliniques présentés le lendemain.

Le CNO sans l’articulateur, ce ne serait pas vraiment le CNO, tant cet outil est indispensable et utile dans la pratique quotidienne. Deux approches se sont confrontées : l’articulateur mécanique avec le Dr Christophe Perez qui a très bien rappelé ses principes d’utilisation et ses applications ; l’articulateur numérique et les perspectives digitales de gestion de la cinétique occlusale, par le Dr Thibault Casas.

Pour conclure ces deux belles journées, le CNO avait un invité de marque en la personne du Dr German Galucci, patron du département de dentisterie restauratrice et de biomatériaux à la Havard School of Dental Medecine, qui a donné une remarquable conférence de 3 heures (et en français s’il vous plaît), sur les facteurs-clés pour le succès à long terme en prothèse implantaire. D’une extrême clarté dans ses propos, appuyés sur de nombreux travaux de recherche et publications, il a passé en revue des critères important à plusieurs niveaux : implantaire, tissus mous, prothétique et satisfaction du patient. La synergie et la complémentarité entre la phase chirurgicale de positionnement implantaire et le projet prothétique ont été confirmées. Mais des critères tissulaires, des critères mécaniques (en particulier dans la manière de repérer et gérer les surcharges occlusales) et des critères de fabrication des prothèses ont également été discutés. Le succès à long terme passe aussi par une bonne adaptation du traitement à l’âge du patient.

Le CNO donne rendez-vous à ses membres et futurs membres à l’équinoxe de printemps prochain, pour ses Journées Internationales, les 23 et 24 mars 2023, et ce sera cette fois à Paris.
Toute l’actualité du CNO sur : www.occluso.com

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Formation

Article réservé à nos abonnés Journées de l’Association Aquitaine Prothèse : les conférences des assistant(e)s

1re conférence Gestion des conflits avec les patients Nous le constatons chaque jour, la crise sanitaire a bouleversé les codes...
Formation

ADF 2022 I Retraitement canalaire en une séance : analyse temps par temps

Endodontie – Démonstration TV en direct sur patient D75 Mercredi 23 novembre – 14h/17h Responsable scientifique : Valentin Marchi Opérateur : Brice...
Formation

Article réservé à nos abonnés Pré-ADF 2022 – Le grand débat sur les bridges collés cantilevers

Odontologie restauratrice D71 Vendredi 25 novembre – 9h/10h30 Responsable scientifique : Michel Bartala Intervenant : Jean-Pierre Attal Objectifs : • Déterminer les indications...
Formation

Lésions à potentiel malin de la cavité buccale. Vers un outil de formation en ligne pour les professionnels de santé

Malgré les progrès réalisés en matière de détection et de traitement, le carcinome épidermoïde oral reste un problème de santé...
Formation

Formation continue : certification périodique , les syndicats de libéraux à l’écart

Le décret fixant la composition et le fonctionnement du futur Conseil National de la Certification Périodique (CNCP) publié le 11 mai...
Formation

L’implantologie dans tous ses états au Best Of

Le 24 mars dernier, 160 praticiens ont pu échanger avec les conférenciers sur tous les thèmes d’actualité en implantologie à l’occasion...