L’acide tranexamique en bain bouche est-il efficace dans la prévention des hémorragies postopératoires chez les patients traités avec des anticoagulants oraux directs ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°24 - 15 juin 2022 (page 4-5)
Information dentaire

Article analysé

• Ockerman A et al. Tranexamic acid and bleeding in patients treated with non-vitamin K oral anticoagulants undergoing dental extraction: The EXTRACT-NOAC randomized clinical trial. PLoS Med 2021 ; 18 (5) : e1003601.

Trois anticoagulants oraux ayant une action sélective et spécifique sur les facteurs de la coagulation II et X activés, appelés anticoagulants oraux directs (AOD), sont commercialisés en France : le dabigatran, le rivaroxaban et l’apixaban. L’existence d’une marge thérapeutique large et l’absence de surveillance biologique sont les avantages thérapeutiques majeurs des AOD. Du fait de l’introduction de ces nouveaux médicaments, la Société Française de Chirurgie Orale (SFCO) a réactualisé en 2015 ses recommandations pour la prise en charge en chirurgie orale des patients sous médicaments antithrombotiques. Si la poursuite des AOD est recommandée pour les actes chirurgicaux à faible risque hémorragique, en cas de chirurgie à haut risque hémorragique, un arrêt des AOD peut être envisagé, avec ou sans relais héparinique, en fonction du risque thromboembolique du patient, après concertation avec le médecin prescripteur. En complément des moyens d’hémostase chirurgicale conventionnelle (matériaux hémostatiques locaux résorbables, sutures, pression mécanique avec une compresse, colles…), l’utilisation topique de l’acide tranexamique est recommandée. Ce dernier (Exacyl®) est le seul médicament antifibrinolytique possédant une autorisation de mise sur le marché (AMM) dans la prévention et le traitement des accidents hémorragiques entretenus par une fibrinolyse locale comme c’est le cas au décours des interventions bucco-­dentaires, ORL et gynécologiques.

L’efficacité de l’acide tranexamique dans la prévention et le traitement des saignements postopératoires en chirurgie orale chez les patients sous antiagrégants plaquettaires ou anti-vitamines K a été démontrée lors de nombreux essais cliniques. Cependant, il n’existait aucune étude clinique sur l’efficacité de ce médicament chez les patients sous AOD. Ockerman et al. ont publié les résultats de l’essai clinique EXTRACT-NOAC dont l’objectif…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...