La cigarette électronique fait mieux que les autres substituts

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine le 31 janvier, la cigarette électronique serait deux fois plus efficace que les substituts nicotiniques pour cesser de fumer. Près de 900 personnes fumant en moyenne 15 cigarettes par jour ont été affectées au hasard dans deux groupes distincts.
Des substituts nicotiniques ont été prescrits pendant trois mois aux membres du premier groupe, selon leur préférence : patchs, gommes… Les fumeurs du second groupe ont reçu une vapoteuse et des recharges (18 mg de nicotine par millilitre) au parfum de leurs choix durant trois mois également. Les deux groupes ont reçu un soutien comportemental hebdomadaire pendant un mois.
Résultat un an après le début de l’étude : le taux d’abstinence dans le groupe cigarette électronique était de 18 % contre 9,9 % pour le groupe substituts. Les auteurs rapportent une baisse plus importante de l’incidence de la toux, de la production de mucosités et des nausées avec la cigarette électronique, mais des irritations de la gorge et de la bouche plus fréquentes. Reste que 80 % des fumeurs qui arrêtent grâce à la cigarette électronique l’utilisent encore un an après, alors que seulement 9 % continuent d’utiliser des substituts…

Laisser un commentaire