La moitié des Français sont désormais en surpoids ou obèses

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°27 - 10 juillet 2024
Information dentaire

En 2024, 18,1 % des adultes, soit près de 10 millions de personnes, sont en situation d’obésité (IMC > 30), et 30,8 % en surpoids (IMC > 25), relève une étude publiée par la Ligue contre l’obésité le 21 juin. Si la prévalence du surpoids reste sensiblement la même depuis 1997, autour de 30 % (30,3 % en 2020), celle de l’obésité ne cesse d’augmenter à un rythme élevé. Elle est ainsi passée de 8,5 % en 1997 à 15 % en 2012, 17 % en 2020 et donc, 18,1 % en 2024. Elle atteint même 22,4 % dans les départements et territoires d’outre-mer, selon cette étude s’appuyant sur des questionnaires collectés par l’institut Odoxa auprès de 10 410 adultes (Observatoire Français d’Épidémiologie de l’Obésité). 16,9 % des seniors de plus de 65 ans sont en situation d’obésité. Enfin, 24,7 % des personnes déclarant avoir des difficultés économiques dans leur foyer sont touchées par l’obésité contre 14 % des foyers aisés.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Alcool : addiction mondiale

En 2019, 2,6 millions de décès dans le monde ont été imputables à la consommation d’alcool, ce qui représente 4,7 % de...
Santé publique

L’accès aux soins en campagne

« Besoin d’un médecin ? Suivez le bon chemin ». À moins d’un mois des Jeux Olympiques, le ministère de la Santé lance une...
Santé publique

Sevrage tabagique : les recommandations de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le 2 juillet des « Directives thérapeutiques cliniques pour le sevrage tabagique chez...
Santé publique

Se protéger de la coqueluche

Alors que depuis le début de l’année, la France compte déjà 17 décès dont 13 chez des enfants (12 nourrissons d’un à deux mois),...
Santé publique

Angines et cystites : prise en charge directe en pharmacie

Un décret et deux arrêtés, concernant les modalités de délivrance et la tarification, publiés au Journal officiel du 18 juin, autorisent...
Santé publique

Et pourquoi pas l’e-notice ?

Six Français sur dix se prononcent en faveur du développement des e-notices de médicament avec l’apposition d’un QR code sur...