La profession signe une charte pour améliorer la santé bucco-dentaire des personnes handicapées

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

L’état de santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap est un enjeu de santé publique et d’intégration sociale. Les conséquences du handicap sont de plus en plus documentées. Ainsi, selon des données fournies par l’UFSBD, les maladies parodontales concerneraient 80 à 90 % des personnes avec un handicap, tandis que les enfants de 6 à 12 ans ont 4 fois plus de risque d’avoir un mauvais état de santé bucco-dentaire s’ils sont en situation de handicap. De même, une enquête de l’Assurance maladie (2004) a révélé, pour les enfants et adolescents en établissements, un faible niveau d’hygiène (plaque dentaire, tartre, inflammation gingivale), la présence pour 37 % d’entre eux de caries sur dents permanentes, pour 27,5 % d’entre eux de caries sur dents temporaires. Plus de 65 % de ces enfants et adolescents avaient besoin de soins à court terme, dont 18,4 % en urgence. En signant le 26 août la charte Romain Jacob « Unis pour l’accès à la santé des personnes en situation de handicap », l’UFSBD, l’Ordre et les trois syndicats représentatifs (CNSD, FSDL et UJCD) mobilisent la profession et l’engagent à permettre à toute personne handicapée d’avoir accès à la santé bucco-dentaire par la mise en place d’un parcours de santé individualisé, quels que soient son handicap, son âge et son milieu de vie. La charte présente sept « piliers » :
– mobiliser tous les acteurs du parcours de santé ;
– veiller à la prise en compte de la santé bucco-dentaire au sein du parcours de soins le plus précocement possible ;
– imposer l’éducation à la santé et la prévention comme les incontournables du parcours de la santé bucco-dentaire ;
– faciliter et développer l’accès aux soins ambulatoires ;
– créer une habitude de visite régulière chez le chirurgien-
dentiste, dès le plus jeune âge, en favorisant le milieu ordinaire ;
– impliquer les établissements médico-sociaux en tant que partenaires du parcours de santé et intégrer le chirurgien-dentiste au sein des équipes médicales ;
– identifier, former, sensibiliser les établissements et leurs coordonnateurs de soins.

La charte est disponible sur www.ufsbd.fr

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...
Santé publique

Éduquer à la prévention en santé

Dans un rapport publié fin mars, l’Académie nationale de médecine, face « aux valeurs médiocres de certains indicateurs comme l’espérance de...
Santé publique

Alcool, cigarette électronique, cannabis : les ados en danger selon l’OMS/Europe

L’alcool est la substance psychoactive la plus couramment consommée par les adolescents (10-20 ans), tandis que les cigarettes électroniques sont...