La réforme de l’automédication

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Les médicaments vendus sans ordonnance subissent en 2018 une baisse de 4,6 % des ventes en valeur (2,1 milliards d’euros), selon le baromètre de l’automédication de l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa) dévoilé le 5 février.
Une première depuis cinq ans. « Le relistage de certains médicaments (à base de codéine et de pseudo-éphédrine, ndlr), la baisse structurelle du trafic en officine et le décalage de l’épisode grippal en début d’année (plus long mais moins intense) expliquent en partie ce phénomène, selon l’Afipa.
La situation française est aussi liée à un certain nombre de freins culturels, politiques et d’organisation auxquels l’auto-médication doit faire face ». Dans notre pays, l’automédication ne représente que 12,9 % du marché total du médicament contre 50,1 % au Royaume-Uni ou 41,9 % en Allemagne.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...