Le « Mois sans tabac » a débuté le 1er novembre

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 13 novembre 2019
Information dentaire

Pourquoi un mois ? Parce qu’après un mois de sevrage, les chances d’arrêter définitivement sont multipliées par cinq. Tous les chirurgiens-dentistes sont invités, notamment par l’Ordre, à relayer cette opération en conseillant à leurs patients de cesser de fumer et en prescrivant des substituts nicotiniques (pris en charge par l’assurance maladie à 65 %). Le conseil d’arrêt donné par un professionnel de santé augmente de plus de 50 % les chances que le fumeur parvienne à arrêter et qu’il maintienne son abstinence à long terme, c’est-à-dire plus de 6 mois. Affiches, dépliants, brochures ou vidéos de sensibilisation sont disponibles gratuitement sur http://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr.

Dans un communiqué du 30 octobre, l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) estime que depuis l’instauration du « Mois sans tabac » en novembre, le nombre d’appels traités par les tabacologues de Tabac info service (39 89) augmente de plus en plus fortement au cours du dernier trimestre (relativement au dernier trimestre de l’année précédente) : + 7 % en 2016, + 19 % en 2017 et + 40 % en 2018. Les ventes totales de tabac en volume sur les trois premiers trimestres de 2019 ont baissé de 6,2 %, tandis que les ventes de traitements de substitution sont toujours orientées à la hausse au 3e trimestre 2019 : + 12 % par rapport aux ventes du 3e trimestre 2018.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...
Santé publique

Éduquer à la prévention en santé

Dans un rapport publié fin mars, l’Académie nationale de médecine, face « aux valeurs médiocres de certains indicateurs comme l’espérance de...
Santé publique

Alcool, cigarette électronique, cannabis : les ados en danger selon l’OMS/Europe

L’alcool est la substance psychoactive la plus couramment consommée par les adolescents (10-20 ans), tandis que les cigarettes électroniques sont...