Le congé maternité : cinq questions clés

  • Par
  • Publié le . Paru dans Profession Assistant(e) Dentaire n°5 - 15 décembre 2021 (page 38-41)
Information dentaire
Vous êtes enceinte ? Dans quelques semaines, vous allez devoir prendre un congé maternité pour accueillir votre enfant. Comment et à quel moment devrez-vous opportunément prévenir le ou les praticien(s) employeur(s), quelle sera la durée de ce congé, ou encore, comment se passera la reprise de votre travail à son issue ? Revue de détails.

Quelle que soit votre situation, vous bénéficiez automatiquement d’un congé de maternité, en partie avant votre accouchement, et en partie après. Ce congé est obligatoire. Il n’est pas possible d’y renoncer totalement. Votre contrat de travail est suspendu tout long de votre congé.

Quelle sera la durée de mon congé maternité ?

Elle dépend principalement du nombre d’enfants déjà à charge, mais aussi du nombre d’enfants à naître. Les nombres de semaines avant et après l’accouchement indiqués dans le tableau I sont des maximales. Avec l’accord du médecin, il est possible de réduire la durée du congé prénatal de 3 semaines maximum pour augmenter celle du congé postnatal d’autant. Il est également envisageable de réduire la durée totale du congé, mais pas en dessous de 8 semaines, dont 6 après l’accouchement.

En cas de naissances multiples, le début du congé prénatal peut-être anticipé jusqu’à 4 semaines, mais le congé postnatal en sera réduit d’autant.

En cas d’accouchement prématuré, la durée totale du congé n’est pas impactée : le congé postnatal est prolongé d’autant.

Et, en cas d’accouchement tardif, le congé prénatal est prolongé jusqu’à la date effective de l’accouchement sans que votre congé postnatal ne soit réduit d’autant.

Pour déterminer les dates votre propre congé maternité, de votre départ à votre retour au cabinet, il vous faut connaître votre date présumée d’accouchement, qui sera déterminée par votre médecin.

En cas d’adoption, le/la salarié(e) a le droit de suspendre le contrat de travail pendant une période de dix semaines au plus à la date de l’arrivée de l’enfant au foyer, vingt-deux semaines en cas d’adoptions multiples.

Tableau I. Durée du congé maternité.

Enfants à naître

Durée du congé prénatal

Durée du congé postnatal

Durée totale du congé de maternité

1er ou 2e enfant

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Politique de santé

Antibiotiques : les médecins sous pression des patients

Huit médecins généralistes sur dix indiquent être en difficulté pour refuser un antibiotique aux patients qui leur en demandent, et...
Politique de santé

Téléconsultation : la prise en charge intégrale prolongée

Dans le cadre du projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le Code de...
Politique de santé

« Soyez fiers de votre bouche »

La Fédération Dentaire Internationale (FDI) lance déjà la prochaine journée mondiale de la santé bucco-dentaire 2022 qui aura lieu le 20 mars avec...
Politique de santé

Numérique en santé : un mémento pour les libéraux

Bien sauvergarder ses données, sécuriser son matériel informatique, réagir en cas d’attaques, créer des mots de passe robustes, appliquer les...
Politique de santé

Les professionnels de santé s’inquiètent des conditions de mise en place du tiers payant sur la part complémentaire

L’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) qui regroupe 23 syndicats représentatifs des professions de santé libérales dont la FSDL et Les CDF...
Politique de santé

« Mon espace santé » en phase pilote

« Mon Espace Santé » est un espace numérique sécurisé et individualisé qui doit permettre à chaque Français de stocker ses informations médicales et de les partager avec les professionnels de santé...