Le déficit de la Sécu se réduit d’un tiers : c’est mieux que prévu

  • Publié le .
Information dentaire

Le déficit de la Sécurité sociale s’est réduit d’un tiers en 2021, a annoncé le gouvernement par la voix de son ministre des comptes publics Olivier Dussopt, le 16 mars. Il ressort à – 24,4 milliards d’euros, un gouffre, mais bien moindre que les – 38,7 milliards de 2020.

Ce redressement de 14,3 milliards est bien meilleur qu’attendu. La loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 prévoyait en effet un déficit de 33,5 milliards. Ce solde moins dégradé s’explique par une croissance économique plus élevée que prévu. Le gouvernement note « une progression de l’assiette des prélèvements assis sur la masse salariale du secteur privé de + 8,9 % contre + 7,2 % anticipé » et « des recettes assises sur les revenus d’activité des salariés et des indépendants plus élevées de plus de 7,6 milliards d’euros, et des recettes fiscales de 1,5 milliards d’euros ».

La situation de l’ensemble des branches a connu une amélioration en 2021 : le déficit de la branche maladie s’élève à – 26,1 milliards après – 30,4 milliards en 2020. Celui de la branche vieillesse à – 2,6 milliards après – 6,2 milliards. Les branches accidents du travail et famille se trouvent de nouveau en excédent, respectivement de + 1,2 milliards et + 2,9 milliards.

L’amélioration « substantielle » des comptes de la Sécu « pourrait avoir un effet positif sur le solde de l’exercice 2022 et des années suivantes », selon Olivier Dussopt, même s’il n’est « pas possible à ce stade » d’en mesurer l’ampleur.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Economie de la santé

Le 100 % santé en dentaire « un bouleversement » pour les complémentaires

A l’aune d’une étude portant sur plusieurs dizaines de milliers de clients suivis sur la période 2017-2021, le courtier Santiane,...
Economie de la santé

Fraudes sociales : la Cnam livre ses évaluations

La Cour des comptes le lui avait demandé : la Cnam commence à livrer les premiers résultats de ses estimations de la...
Economie de la santé

Epargne salariale, intéressement ou participation : les TPE y ont de plus en plus recours

La mise en place de dispositifs d’intéressement, de participation et d’abondement d’épargne salariale progresse fortement dans les entreprises de moins...
Economie de la santé

Pas touche à mon modèle social et mon système de santé

Plus que jamais, les Français réaffirment leur attachement au modèle de protection sociale et au système de santé, montre le...
Economie de la santé

Nouvelle grille des salaires

Avec l’augmentation du 1er mai 2022, le SMIC s’établit à 10,85 € brut de l’heure. Le SMIC mensuel brut passe donc de 1 603,12 €...
Economie de la santé

En 2021, une prothèse sur deux a été posée en RAC 0 selon un courtier en assurance

En 2021 le panier 100 % Santé, a été retenu pour 42,30 % des actes effectués, selon l’analyse des dépenses...