Le « Mois sans tabac » a débuté le 1er novembre

  • Publié le .
Information dentaire

L’opération « Mois sans tabac », débute le 1er novembre. C’est un défi collectif qui propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un mois. Pourquoi un mois ? Parce qu’après un mois, les chances d’arrêter définitivement sont multipliées par 5. Tous les chirurgiens-dentistes sont appelés par le Conseil national de l’Ordre à relayer cette opération en conseillant à leurs patients de cesser de fumer.

Mais comment aborder le sujet ? Simplement en posant la question. Le tabagisme n’est pas soumis aux mêmes tabous et préjugés que d’autres addictions. Pour évaluer la dépendance, il existe des tests d’évaluation très simple d’utilisation comme par exemple, le test de Fagerström qui ne comporte que deux questions : « Combien de cigarettes fumez-vous par jour ? » et « Dans quel délai après le réveil fumez-vous votre première cigarette ? ». Ces outils, ainsi que des affiches pour la salle d’attente, des dépliants ou des brochures de sensibilisation pour fournir de l’information aux patients sont disponibles gratuitement sur le site réservé aux professionnels de santé https://pro.tabac-info-service.fr

Les chirurgiens-dentistes peuvent également prescrire, depuis 2016, des Traitements de substitution nicotinique (TSN) : gommes, patchs, pastilles,… Ils sont remboursés sur prescription à 65 % par l’Assurance Maladie et souvent aussi par les complémentaires santé. Le conseil d’arrêt donné par un professionnel de santé augmente de plus de 50 % les chances que le fumeur parvienne à arrêter et qu’il maintienne son abstinence à long terme, c’est-à-dire plus de 6 mois.

Les quatre précédentes éditions du « Mois sans tabac » ont comptabilisé 784 000 inscriptions.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

UFSBD, coopération franco-marocaine

L’UFSBD et son homologue marocain, l’Association marocaine de prévention bucco-dentaire (AMPBD) ont signé une convention de coopération fin novembre. Objectifs notamment : un partage...
Santé publique

Grippe : la campagne de vaccination prolongée

Alors que selon Santé publique France, le taux de consultation pour syndrome grippal est en nette augmentation (66 %) depuis fin décembre,...
Santé publique

Janvier sobre : et pourquoi pas en 2022 ?

Le #DryJanuaryFR est de retour. Le Défi de Janvier, c’est ultra-simple : ne pas boire une goutte d’alcool à partir de...
Santé publique

Antibiotiques : baisse de consommation « inédite » en 2020

àl’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre, les acteurs publics (gouvernement, ministère de la Santé, Santé...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Vive la vaccination !

Après avoir eu 66 millions d’épidémiologistes l’année dernière, la France compte 66 millions de vaccinologues, capables de donner des avis autorisés sur...
Santé publique

Alcool : testez-vous avec l’alcoomètre

En plus d’une campagne de communication jusqu’au 28 novembre, l’Assurance maladie lance « l’alcoomètre », un site internet qui permet de renseigner sa consommation d’alcool,...