Le numérique au service de l’innovation dentaire

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
En juin dernier, la société Nobel Biocare avait choisi, après Avignon en juin 2012, la Principauté de Monaco pour abriter son symposium.
Un lieu exceptionnel pour un événement exceptionnel qui devait réunir et marquer les esprits de plus de 800 professionnels du monde de la médecine bucco-dentaire et plus spécifiquement celui de l’implantologie, autour du thème « Réussir les traitements implantaires à l’ère du numérique ».
Un sujet plus que jamais dans l’ère du temps.

Réalisé par Michel Pompignoli

En juin dernier, la société Nobel Biocare avait choisi, après Avignon en juin 2012, la Principauté de Monaco
pour abriter son symposium. Un lieu exceptionnel pour un événement exceptionnel qui devait réunir et marquer les esprits de plus de 800 professionnels du monde de la médecine bucco-dentaire et plus spécifiquement
celui de l’implantologie, autour du thème « Réussir les traitements implantaires à l’ère du numérique ».
Un sujet plus que jamais dans l’ère du temps.

Pendant ces deux journées de conférences, étudiants en odontologie, omnipraticiens, spécialistes et prothésistes dentaires ont pu participer à de nombreuses conférences animées par 60 conférenciers venus du monde entier. Conférences, master class, session dédiée aux laboratoires, concours de cas cliniques et « Business Dating » ont rythmé le symposium pour faire de cet événement scientifique un moment inoubliable.
Avec deux présidents de prestige, Bernard Touati et Daniel van Steenberghe, et un invité d’honneur non moins prestigieux, Bruno Fissore, la société mettait d’emblée la barre haut avec un programme scientifique particulièrement étudié, élaboré par le comité scientifique animé par Patrick Missika et composé de Philippe Russe, Patrick Limbour et Patrice Margossian, et à la hauteur des attentes des centaines de congressistes présents.

Quatre demi-journées ont permis d’aborder les thèmes essentiels et classiques de l’implantologie : la gestion des tissus, celle de l’esthétique du secteur antérieur, mais aussi à la « mode numérique ».
Il est difficile de nommer ici chacun des 60 intervenants, même s’ils méritent tous d’être évoqués par le niveau de leur présentation, dans la forme comme dans le fond. Une session mérite particulièrement d’être citée. Elle concerne des conférences présentées par les « jeunes talents » qui ont montré comment rigueur scientifique, précision des présentations et qualité des cas cliniques faisaient présager d’un futur plein d’excellence.

Tout au long de ces journées, Nobel Biocare a fait découvrir et redécouvrir ses produits, protocoles et solutions pour réussir les traitements implantaires dans une ère où le numérique, par son omniprésence, se veut incontournable et indispensable à un exercice adapté à la demande actuelle des patients. Les éléments clés du Symposium ont été la Solution Postérieure, le NobelParallel CC et le Protocole de traitement intégré.
Absence de scellement et de collage, surface homogène et résistance pérenne, conception pour mise en fonction immédiate, nouvel angle d’accès et piliers spécialement conçus pour la zone postérieure sont tous des éléments qui composent la solution pour l’implantation des secteurs postérieurs.

L’implant NobelParallel Conical Connection, quant à lui, est simple dans sa conception et son utilisation. Il assure une flexibilité appréciée aussi bien des praticiens expérimentés que des débutants en implantologie. Le corps d’implant bien documenté assure une grande stabilité primaire et permet une utilisation universelle dans toutes les qualités d’os et pour tous types d’indications.

Enfin, grâce au protocole de traitement intégré, des résultats prévisibles plus rapides et une plus grande efficacité durant tout le procédé de traitement sont possibles, du diagnostic à la restauration.
Toutes ces innovations ont pu être testées lors de séances de travaux pratiques animées par des experts, autour de thèmes tels que la gestion des tissus durs et des tissus mous ou encore l’évolution de la connectique implantaire.

Lors de la session dédiée aux laboratoires, protocoles d’extraction/implantation et solutions esthétiques ont été abordées et le Business Dating a constitué un rendez-vous apprécié du symposium ; participants et professionnels se sont retrouvés autour d’intérêts communs pour échanger sur des problématiques cliniques, mais aussi d’associations ou acquisitions de cabinet.

Les 60 conférenciers ont partagé avec les congressistes leur passion, leur connaissance et leur expertise avec une énergie remarquable, et grâce à une application dédiée, des questions pouvaient être posées directement pendant la conférence ce qui a permis une véritable interactivité.

Enfin, une soirée de gala est venue couronner ces trois jours de symposium de haute tenue scientifique.

Le symposium était clairement placé sous l’angle du virtuel et du numérique.

Les séances de travaux pratiques ont permis d’expérimenter plusieurs solutions et d’échanger avec des experts.
Dans une ambiance conviviale et festive, les participants ont profité du cadre du Méridien Beach Plaza pour la soirée de gala sur le thème « James Bond : 007 Opération Zircone ».

Les séances de travaux pratiques ont permis d’expérimenter plusieurs solutions et d’échanger avec des experts.
Le symposium était clairement placé sous l’angle du virtuel et du numérique.

Inédit en 2015 reconduit en 2016 !

1er Grand Prix en implantologie
La remise du 1er Grand Prix en implantologie, avec espace id, a été un moment fort du symposium. À cette occasion, Claudie Damour-Terrasson, présidente d’Espace id, était présente au côté du Dr Marwan Daas, président du jury, pour récompenser les lauréats, les Drs Antoine Popelut (1er prix), Benjamin Pomes (2e prix) et Jérémie Perrin (3e prix).
C’est avec un grand enthousiasme que nous pouvons annoncer que cette grande première, saluée pour l’intérêt scientifique, l’originalité, l’apport pédagogique, la qualité iconographique, mais aussi la clarté du raisonnement et de la présentation des participations, sera reconduite en 2016.
Remise du Grand Prix en implantologie.



De gauche à droite :
les docteurs Jérémie Perrin et Antoine Popelut, respectivement 3e et 1er prix, Madame Claudie Damour-Terrasson, présidente du groupe Espace id, le docteur Marwan Daas, membre du comité éditorial de Réalités Cliniques et coordinateur scientifique du Grand Prix, le professeur Patrick Missika, membre du jury scientifique, et Monsieur Christian Rocton, président de Nobel Biocare France.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Évènement

ADF 2023 en bref…

Prix recherche et e-posters Chiara Cecchin et Marion Florimond sont respectivement lauréates du « Prix Recherche » et des « e-posters » du congrès ADF 2023....
Évènement

ADF 2023 : Traumatologie : différents cas, différents âges et différentes prises en charge

Séance interactive C42 – Jeudi 30 novembre – 9h/12h Responsable scientifique : Ninon Lebrat Conférencier : Marga Ree, Maxime Drossart,...
Évènement

Article réservé à nos abonnés ADF 2023 : les séances pour aller plus loin

Séance B24 Accueillir et traiter les patients « extra-ordinaires » dans nos cabinets ordinaires Mercredi 29 novembre – 11h Objectifs Acquérir des outils...
Évènement

Article réservé à nos abonnés Restaurer ou réhabiliter la dent dépulpée en 2023

L’Essentiel B22 – Restaurer ou réhabiliter la dent postérieure dépulpée Mercredi 29 novembre 2023 – 11h/12h Responsable scientifique : Antoine Oudin...
Évènement

Contradictions et désaccords : 3 points clefs pour la réalisation de facettes en céramique

Odontologie restauratrice – Battle C69 Jeudi 30 novembre – 16h/17h Responsable scientifique : François Bodic Conférenciers : Jean-François Lasserre, Anthony Atlan...
Évènement

Violences familiales : repérer et orienter

L’ADF et le Syndicat des femmes chirurgiens-dentistes (SFCD) proposent, à l’occasion du Congrès ADF 2023, une formation DPC sur les...