Convention

Les étudiants déçus de leur rencontre avec l’arbitre

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Alors que les étudiants poursuivent avec toujours autant d’entrain leurs actions coup de poing sur tout le territoire (manifestations, blocages de caisses primaires…), l’arbitre désigné par le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM), Bertrand Fragonard, a entamé les auditions des différentes parties. Il entendra les syndicats dans les prochains jours mais déjà, le 20 février, il a rencontré l’Union des étudiants en chirurgie dentaire (UNECD). Les étudiants ont pu dérouler leurs attentes : consacrer plus d’argent à la prévention, revaloriser la prise en charge des patients diabétiques ou encore privilégier certains soins conservateurs plutôt que d’effectuer un saupoudrage (mieux rembourser les composites plutôt que l’« endo inlay-core couronne »)…

« Il y a eu écoute de nos revendications, mais l’enveloppe allouée à l’arbitre reste malgré tout insuffisante pour effectuer un changement de paradigme », déplore l’UNECD qui, du coup, appelle les étudiants « à durcir le mouvement ». L’Union lance également à l’attention des patients une pétition de soutien sur Internet intitulée « Mes dents ne sont pas un commerce ! ». « Mon dentiste a évolué » et « souhaite l’amélioration de MA santé bucco-dentaire. Il se bat pour conserver mes dents saines et il prend le temps pour m’expliquer comment obtenir une hygiène buccale correcte et ainsi limiter l’apparition de caries : la prévention est primordiale ! », y lit-on notamment (https://www.change.org/p/marisol-mes-dents-ne-sont-pas-un-commerce). La pétition a déjà recueilli 4 000 signatures.

Par ailleurs, en prévision de la manifestation du 3 mars, la CNSD propose « une boîte à outils » sur son site Internet : affiches, tracts, badges, message pour le répondeur téléphonique.

Laisser un commentaire