Les libéraux de santé ne veulent pas du portail unique des complémentaires

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

L’Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) qui représentent 400 000 libéraux de santé, par le biais de leurs syndicats (dont la CNSD et la FSDL), a appelé le 27 février « tous les professionnels de santé libéraux à refuser de signer le contrat proposé par l’Inter-AMC », l’association des complémentaires qui propose, par le biais d’un site Internet, une solution de tiers payant (lire id n° 6/7) « Le site www.tpcomplementaire.fr propose la signature en ligne d’un contrat prétendument unique applicable aux complémentaires et aux opérateurs de tiers payant membres de l’Inter-AMC. Mais l’ensemble des assureurs complémentaires ne sont pas membres de l’Inter-AMC et le professionnel de santé devra traiter les problèmes rencontrés avec chacun des organismes complémentaires individuellement – l’Inter-AMC ne faisant pas réellement office d’interlocuteur unique », dénonce l’UNPS.

L’Inter-AMC ne garantit pas le paiement au nom de tous les assureurs complémentaires et opérateurs adhérant à ce système, ce qui ne répond pas « aux critères d’universalité et d’unicité pourtant mis en avant ». Qui plus est, les complémentaires ont développé leurs propres vision et procédures techniques pour la part complémentaire sans aucune concertation avec les professionnels de santé, ce qui ne laisserait aux adhérents « aucune liberté de choix dans leur solution de facturation et donne aux organismes complémentaires la maîtrise des référentiels utiles à la pratique du tiers payant complémentaire ».

L’UNPS refuse « toute solution aboutissant à déporter la facturation du professionnel de santé – facturation qui doit demeurer sur le poste de travail de ce dernier » et rappelle, par ailleurs que « la contractualisation individuelle fragilise les professionnels de santé et leur donne peu de poids sur les évolutions à venir. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

UFSBD : recommandations sur le fluor

Quelques mois après son 20e colloque national (29 octobre) consacré au fluor, l’UFSBD communique sur de nouvelles recommandations en matière de fluor...
Santé publique

6 % des Français vivent en zone sous-dotée en généralistes

« En raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de...
Santé publique

COVID 19 : indemnités journalières, le dispositif dérogatoire des salariés à l’isolement

  Depuis le 2 février, un dispositif dérogatoire s’applique aux salariés ayant fait l’objet d’une mesure d’isolement « du fait d’avoir...
Santé publique

COVID 19 : pas de masque FFP2 dans l’immédiat

« Nous réquisitionnons tous les stocks et la production de masques de protection. Nous les distribuerons aux professionnels de santé et...
Santé publique

Le Selfcare en panne

« Alors que le marché du Selfcare (automédication + compléments alimentaires + dispositifs médicaux) a connu jusqu’en 2016 une constante progression et représente aujourd’hui...
Santé publique

Polémique autour de la vente en ligne de médicaments

« Amazon, ce n’est pas la vision du gouvernement. Nous ne souhaitons pas que des plateformes vendent des médicaments comme on vend des livres, a...