« Les maladies des gencives sont évitables », martèle l’EFP pour la Journée européenne de la santé gingivale

  • Publié le .
Information dentaire

La 8éme Journée européenne de la santé gingivale, le 12 mai prochain, vise à sensibiliser le public aux signes et symptômes des gingivites, parodontites et péri-implantites.

Avec le slogan « Les maladies des gencives sont évitables », la Fédération européenne de parodontologie (EFP) publie à cette occasion une série de courtes animations type bande dessinée sur les réseaux sociaux et YouTube.

Objectif : rappeler que ces affections inflammatoires sont parfois graves, chroniques, et peuvent nuire à la santé et à la qualité de vie en général, mais aussi qu’elles sont évitables et traitables. La campagne insiste sur la nécessité de continuer à consulter même pendant la pandémie de Covid-19.

👉 https://bit.ly/3eDODLW

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Alcool : les préconisations strictes de l’Inserm contre ce « fardeau » français

L’alcool est une drogue, une molécule cancérigène et toxique pour de nombreux organes, souligne l’Inserm. En France, des niveaux élevés...
Santé publique

Alcool : les préconisations fortes de l’Inserm pour déposer ce « fardeau » français

Taxer plus le vin, interdire la publicité de l’alcool sur internet, mieux limiter l’accès aux mineurs, renforcer les avertissements sanitaires,…...
Santé publique

Troubles des conduites alimentaires : les chirurgiens-dentistes en première ligne

« Les troubles des conduites alimentaires (TCA) concernent près d’un million de personnes en France, mais plus de la moitié d’entre...
Santé publique

Crise sanitaire : les délivrances d’antidiabétiques et d’antidépresseurs en hausse depuis le début de l’année

Au cours des quatre premiers mois de l’année 2021, le groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare, constitué par l’Agence du médicament et...
Santé publique

Tabac : la baisse de la consommation marque le pas en 2020

D’après les résultats du Baromètre de Santé publique France (SPF), publiés dans le BEH le 26 mai à l’occasion de...
Santé publique

Travailler plus de 55 heures par semaine entraîne un surrisque de mourir d’une cardiopathie

« Le fait de travailler 55 heures ou plus par semaine est associé à une hausse estimée de 35 % du...